Le domicile de l’administrateur communal de Gitega visé par une attaque à la grenade




Par: Isanganiro , jeudi 8 octobre 2015  à 12 : 00 : 30
a

Hier soir vers 19h30, une grenade a été lancée au domicile de l’administrateur communal endommageant 2 véhicules parmi 4 qui s’y trouvaient. Aucun dégât humain n’a été enregistré.

D’après les informations recueillies auprès de la police, cette grenade a été lancée à partir d’une maison du voisin de l’administrateur communal, Valentin Nahimana.

Après l’explosion de la grenade, les policiers assurant la garde de l’administrateur ont tiré quelques balles en l’air.

Juste après, le commissaire régional OPP1 Thaddée Birutegusa est arrivé sur les lieux en compagnie des services de renseignement et ont encerclé la maison à partir de laquelle la grenade a été lancée.

Les policiers se sont introduits à l’intérieur de la maison et y ont trouvé 3 élèves qui faisaient la révision des cours. Ils les ont interrogés puis ont fouillé la maison par après.

Dans cette maison qui appartient à l’ancienne administratrice de la commune Nyarusange madame Dalie Rusuriye, il y avait 9 matelas et du matériel qu’on utilise à l’hôpital.

La police a alors embarqué les 2 garçons c’est-à-dire un qui habite dans cette maison et son voisin au cachot du commissariat de police à Gitega où ils ont passé la nuit pour des raisons d’enquête.

Les voisins ne comprennent pas pourquoi on a emprisonné ces enfants et demandent qu’ils soient relâchés sans conditions car ils sont innocents. Ils demandent aussi que la sécurité soit renforcée.

La femme de l’administrateur de Gitega n’a pas voulu s’exprimer et nous a plutôt envoyé chez son mari mais qui se trouve en mission à l’étranger.

En 2013, le même ménage a été attaqué à la grenade qui a coûté la vie à une fille qui gardait un bébé. Pour toutes ces attaques venues du même endroit, les auteurs ne sont pas connus.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

399 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé





Les plus populaires
Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants ,(popularité : 5 %)

Attaque à Cibitoke : Un silence intriguant du gouvernement ,(popularité : 1 %)

Intamba mu Rugamba : Les pros commencent à arriver,(popularité : 1 %)

Muyinga : Panique au centre de Mugano à Giteranyi à la suite du passage d’hommes armés ,(popularité : 1 %)

Après l’arrestation d’un pasteur d’une église à Gashasha, certains parmi la population paniquent,(popularité : 1 %)

La sécurité manque au Burundi : Le pouvoir interpellé,(popularité : 1 %)

L’armée demande un soutien de la population pour lutter contre l’insécurité,(popularité : 1 %)

La sécurité de la célébration du cinquantième anniversaire de l’indépendance ,(popularité : 1 %)

Le gouvernement dit ignorer le plan safisha, la société civile toujours inquiète ,(popularité : 1 %)

Nkurunziza appelle au calme et à l’arrestation des assassins du Général Nshimirimana,(popularité : 1 %)