Les présumés putschistes n’ont pas été torturés




Par: Isanganiro , vendredi 9 octobre 2015  à 13 : 11 : 22
a

Les 28 présumés putschistes incarcérés à la prison de Gitega été mis en isolement dans la même prison, depuis le 07 Octobre. Ils se portent bien selon le représentant de l’Aprodh à Gitega. Mais, ils demandent qu’ils quittent ce quartier d’isolement.

Les 28 présumés putschistes vont bien selon le représentant de l’Aprodh dans la province de Gitega. « Ils ne présentent aucune trace physique qui prouve qu’ils auraient subi des violences », a affirmé Nestor Nibitanga. Il indique qu’ils ont droit aux visites de leurs familles et connaissances même depuis qu’ils sont dans leur quartier d’isolement.

Néanmoins, le représentant de l’Aprodh à Gitega dénonce l’isolement de ces présumés putschistes qu’il qualifie de contraire au règlement d’ordre intérieur régissant les établissements pénitentiaires.

Ce règlement précise que les prisonniers sont placés en isolement lorsqu’ils se sont mal comportés en prison. Ce qui n’est pas le cas pour ces présumés putschistes, a dit Nestor Nibitanga. Il estime qu’ils devraient être emprisonnés dans les mêmes conditions que les autres prisonniers.

Concernant leurs cellules d’isolement, elles sont au nombre de 7. Chacune mesure à peu près 3 mètres sur 3. Quatre présumés putschistes partagent une cellule.

Le directeur de la prison de Gitega a promis qu’il va bientôt établir un horaire de visite pour ces prisonniers, selon Nestor Nibitanga. Cet horaire devra même préciser les jours où ils pourront se faire soignés selon la même source.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

446 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Le syndicat des magistrats réclame l’indépendance de l’appareil judiciaire ,(popularité : 4 %)

Affaire Nyakabeto : lourdes sanctions contre les opposants à l’expulsion,(popularité : 3 %)

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 2 %)

Burundi : Il faut cesser de harceler les avocats et les journalistes ,(popularité : 2 %)

Evaluation de la situation des droits de l’homme à Genève en janvier en 2013 ,(popularité : 2 %)

Trois leaders de la société civile portent plainte contre Rema FM au CNC,(popularité : 2 %)

Le nouveau locataire de Mpimba n’est qu’ une goute d’eau dans l’océan,(popularité : 2 %)

Le procès de Gatumba : Des cadres de la police dans la ligne de mire de la défense,(popularité : 2 %)

3 journalistes menacés au Burundi ,(popularité : 2 %)

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux,(popularité : 2 %)