Rumonge : Travaux communautaires ou activités du CNDD-FDD ?


Ce samedi 10 octobre 2015, des travaux dits communautaires ont été organisés près du marché central de Rumonge. Les chansons qui rythmaient ces travaux, la tenue de certains participants et surtout le discours de la circonstance laissaient penser à des travaux du CNDD-FDD.



Par: Isanganiro , samedi 10 octobre 2015  à 22 : 33 : 14
a

Ces travaux consistaient à dégager la piste sud du marché central de Rumonge. Des imbonerakure s’étaient substitués en policiers et obligeaient des motards et des cyclistes à participer dans ces travaux. Des t-shirts et des képis du CNDD-FDD étaient portés par certains participants à ces travaux agrémentés par des chansons glorifiant le président de la République Pierre Nkurunziza.

A la fin de ces travaux, Augustin Manirakiza, président du conseil communal de Rumonge, a lu un message du Ministère de l’Intérieur et de l’Education Civique. Certains passages de la déclaration sortie par le CNDD-FDD en réaction sur les sanctions de l’Union Européenne contre certains éléments des forces de sécurité burundaises ont été repris : c’est notamment exiger à l’U.E de lever dans les plus brefs délais ces sanctions que le CNDD-FDD juge injustes, c’est aussi exiger à cette communauté de débloquer toutes les aides promises au Burundi pour son développement,…

Certains participants dans ces travaux de ce samedi les ont trouvés plus du CNDD-FDD que communautaires et proposent aux organisateurs de le considérer à la prochaine occasion. Cette remarque semble avoir été accueillie favorablement par le président du conseil communal de Rumonge.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

616 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge ,(popularité : 12 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 10 %)

Deux corps enterrés et non décomposes après plus de trois mois,(popularité : 10 %)

Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 10 %)

Un monument qui n’est pas le bienvenu au Burundi !,(popularité : 9 %)

L’hôpital public de Rumonge face à de nombreux problèmes,(popularité : 9 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 8 %)

La Télévision Nationale : Des fortes pluies ont endommage son émetteur ,(popularité : 8 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 8 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 8 %)