Agathon Rwasa demande au pouvoir de mettre fin aux poursuites contre les manifestants d’hier


Le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale supplie les gouvernants de stopper les traques contre les gens qui ont participé dans les manifestations. Lors de son discours de ce dimanche, devant les autres membres des Forces Nationales de Libération Indépendants, Agathon Rwasa a estimé que ces manifestants d’hier n’ont fait que jouir de leur droit. Il ne devrait pas donc continuer à faire objet de poursuites judiciaires, a –t- il souligné.



Par: Isanganiro , lundi 12 octobre 2015  à 12 : 04 : 03
a

Le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale considère que les arrestations des gens qui ont participé dans les manifestations devraient s’arrêter. Devant les fidèles des Fnl indépendants, il a appelé les gouvernants de se montrer tolérants envers ces manifestants d’hier.

Il a critiqué la terminologie souvent utilisé par certains officiels qu’il s’agissait du mouvement insurrectionnel et non des manifestations. C’était leur droit de manifester, a –t-il précisé.

Même si ces manifestants d’hier auraient commis des violations, il trouve que les responsabilités sont partagées. « Comment poursuivre les manifestants et non les policiers qui les ont tiré dessus », s’est-il demandé. Dans ce cas, les 2 seraient responsables des actes posés.

Agathon Rwasa dit que ces manifestants d’hier devraient purement et simplement être relâchés. Pour lui, personne ne mérite d’être emprisonné.

Si les gouvernants ont réussi à arrêter ces manifestations, le Président des Fnl indépendants estime qu’ils devraient uniquement s’en réjouir et non pourchasser ceux qui ont mené le mouvement. Pour Agathon Rwasa les dirigeants doivent être visionnaires et ne pas garder les rancunes du passé. Pour bien diriger, doivent-ils tenir compte de l’intérêt général et non sectaire.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

777 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 7 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 5 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 3 %)

Destitution du Président du parti FROLINA,(popularité : 2 %)

Bururi : Une destitution qui crée des remous,(popularité : 2 %)

Limogeages en cascade des gouverneurs ,(popularité : 2 %)

’’Une manifestation pacifique est possible’’, prédit l’opposition ,(popularité : 2 %)

Rwasa : Un référendum sur la constitution ne serait qu’une simple spéculation politicienne,(popularité : 2 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 2 %)

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement,(popularité : 2 %)