L’UE rappelle au Burundi son appui de plus de 4OOO milliards de bif les 15 dernières années




Par: Isanganiro , lundi 12 octobre 2015  à 18 : 39 : 32
a

Dans une déclaration "locale" rendue publique ce vendredi, la Délégation de l’Union Européenne et les Etas membres rappellent au Burundais qu’elle s’est beaucoup investi pour appuyer le Burundi ces 15 dernières années : "Deux milliards d’euro, soit 4000 milliards de francs burundais est le montant que l’union européenne a déjà investi au Burundi depuis la signature de l’accord d’Arusha, dans le processus de consolidation de la paix ainsi que la politique de développement et ses réformes ».

La déclaration fait comprendre que cet appui implique des obligations réciproques : "Ce soutien important envers le Burundi est la traduction des valeurs et principes fondamentaux énoncées par l’accord de Cotonou, un accord qui implique le respect de tous les droits de l’homme, les libertés fondamentales et les principes fondamentaux".

Le message finit par la perspective de la carotte et du bâton pour le pays : "C’est le respect de ces valeurs qui permettra à l’Union européenne de poursuivre et renforcer son appui visant à accompagner le Burundi dans la réconciliation et la lutte contre la pauvreté".

Ce message de l’Union Européenne sur la crise politico-sécuritaire au Burundi intervient une semaine après que la Belgique ait annoncé sa suspension de l’aide qu’elle donne au Burundi en matière de développement, poussant Bujumbura à renvoyer l’ambassadeur de la Belgique au Burundi.

Depuis lors, les relations entre les deux pays restent tendues, une tension qui s’est matérialisée par la manifestation sur l’instigation du gouvernement ce samedi devant l’ambassade de la Belgique au Burundi.

Le 4 Octobre dernier, le CNDD FDD, le parti au pouvoir avait exigé de l’Union Européenne de mettre à la disposition du Burundi les fonds destinés à aider ce pays et le manque à gagner pour les projets qui n’ont pas été exécutés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

572 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation





Les plus populaires
Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques ,(popularité : 16 %)

Le café burundais remporte la première place au cup of excellence,(popularité : 5 %)

Le Burundi est- il capable de jouir de sa souveraineté économique ?,(popularité : 5 %)

Grognes des abonnés de la Regideso à Buyenzi,(popularité : 5 %)

Muyinga/L’avocat, produit d’exportation,(popularité : 5 %)

Le trafic va de mal en pis au port commercial de Rumonge ,(popularité : 5 %)

Karusi : Un incendie décime le marché de Bugenyuzi pour la deuxième fois en moins d’une année ,(popularité : 5 %)

Office du Thé du Burundi lance une nouvelle ligne du thé vert,(popularité : 5 %)

Rutana : Les cultivateurs de canne à sucre demandent l’augmentation du prix d’une tonne,(popularité : 5 %)

Serait- il actionnaire de Burundi- Brewery ?,(popularité : 5 %)