130 cas d’assassinat constatés par la police au troisième trimestre de 2015


Le Ministère de la Sécurité Publique à travers la police judiciaire dit avoir traité avec toute la diligence nécessaire plus de 3500 dossiers pénaux de cas d’infractions et transmis dans différents parquets du Burundi.



Par: Isanganiro , lundi 12 octobre 2015  à 19 : 58 : 24
a

Dans une déclaration rendue publique ce lundi, le Ministère de la Sécurité Publique annonce qu’un mois après le délai de deux mois donné par le Président de la République pour ramener la sécurité dans certains quartiers de la Capitale, les mesures prises ont été mises en œuvre à plus de 90%.

Au troisième trimestre de 2015, dit le Patron de la Sécurité publique, la grande criminalité a occasionné 130 cas d’assassinat, 53 cas de détention illégale d’armes à feu, une quarantaine de tentatives d’assassinat et plus de 20 cas d’incendie criminelle. Ainsi, ce ministère recommande à la population des endroits encore sous insécurité de dénoncer des criminels.

Durant cette période, poursuit la déclaration, des armes, munitions et autres effets militaires ou policiers dont 3 lance-roquettes, 5 bombes, 40 fusils kalachnikov et plus de 3600 cartouches ont été saisis par la police.

Ce bilan est fourni au moment où des corps sans vie sont régulièrement retrouvés dans divers quartiers de la capitale et que près de 200 000 réfugiés burundais sont répertoriés dans les pays voisins depuis mai 2015.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

277 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 54 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 8 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 6 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 6 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 5 %)

Le M23 pourrait se retirer de Goma et de Saké,(popularité : 5 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 4 %)

Dix mois à la tête de l’Amisom, Lt Gen Ntigurirwa Silas donne son bilan ,(popularité : 4 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 3 %)

Bubanza : Les usagers de la Rukoko doivent demander une autorisation avant d’entrer,(popularité : 3 %)