Yoya taille sa place à Kigali


Issa Jamal connu sous le pseudonyme de Yoya est l’un des artistes burundais qui sont actuellement au Rwanda, un pays devenu terre d’asile pour bon nombre de musiciens burundais. Et Yoya se taille petit à petit sa place dans l’outre Akanyaru.



Par: Isanganiro , lundi 12 octobre 2015  à 20 : 08 : 39
a

Yoya vient d’animer un grand concert, anime des karaokés chaque week-end. Il projette de produire et réaliser de nouvelles chansons audio et vidéo dans un avenir très proche.

« Depuis que je suis au Rwanda, je n’ai encore enregistré aucune chanson, suite aux aléas de la vie. J’ai dû commencer par organiser mon installation dans cette ville de Kigali, où la vie est très chère, chercher du travail et résoudre quelques problèmes de la vie courante », dit-il.

« Aujourd’hui, je suis bien installé, je me concentre et je promets à mes fans que je ne vais pas sortir des singles comme j’avais l’habitude de le faire ; mais plutôt je vais sortir trois chansons d’un seul coup », il ajoute.

Yoya a pu organiser son orchestre qu’il ’a appelé « Charls jazz band », jouant des karaokes. Le groupe est composé de quelques artistes venus de l’orchestre PEACE AND LOVE. C’est le cas de Gretta, Olga , R Flow et quelques fois des invités chaque jeudi au club Keizen, vendredi et Samedi au Rosty club.

Selon cet artiste, les musiciens burundais sont très talentueux, surtout en musique LIVE, et les rwandais bénéficient du soutien très remarquable de la part des autorités politico-administratives et surtout les médias et les entreprises qui les appuient financièrement.

Photo : igihe.bi




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

489 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Japon renforce les capacités du karaté burundais



a

L’étoile du Burundi à la coupe de confédération, risque la dernière position du championnat national



a

"Vuga, révélation de mes talents ", témoigne Vestine



a

Championnat national : la FFB à la chasse aux documents manquants



a

Culture : l’élection Miss Burundi 2018 reportée sine die



a

Liliane Nshimirimana rejoint le bureau exécutif de l’AIPSA



a

Miss Burundi : la couronne à quel prix ?



a

PSG - REAL : Une finale avant la lettre



a

Football : L’importance de l’éducation des jeunes joueurs



a

Victoires prévisibles d’Olympique Stars et Lydia Lydic, rassurent les entraineurs





Les plus populaires
Vestine, 6ème lauréat d’ Isanganiro Awards ,(popularité : 7 %)

CECAFA 2015 : Les Intamba mu rugamba dans le groupe B ,(popularité : 5 %)

Onze pros pour renforcer les Intamba mu Rugamba ,(popularité : 2 %)

Eliminatoires Mondial 2018 : Le Burundi plie les bagages ,(popularité : 2 %)

"Vuga, révélation de mes talents ", témoigne Vestine ,(popularité : 2 %)

Chan 2016 : le Mali et la Guinée s’envolent pour les demi-finales,(popularité : 2 %)

L’étoile du Burundi à la coupe de confédération, risque la dernière position du championnat national ,(popularité : 2 %)

LLBS4A vient provisoirement toujours en tête du championnat national du Primus ligue,(popularité : 2 %)

Journée internationale du sport féminin inconnue au Burundi,(popularité : 2 %)

Qu’il repose en paix le célèbre tambourinaire burundais Antime Baranshakaje.,(popularité : 2 %)