Gitega : Célébration du 54e anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore


Célébration du 54e anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore à Gitega : Monseigneur Simon Ntamwana demande au gouvernement burundais de dialoguer avec l’opposition pour asseoir une paix durable et la sécurité.



Par: Isanganiro , mardi 13 octobre 2015  à 18 : 24 : 47
a

Le gouvernement en place doit redonner l’espoir au peuple qu’il est appelé à diriger, propos de l’archevêque de Gitega Monseigneur Simon Ntamwana lors de la messe de commémoration du 54e anniversaire de l’assassinat du héros de l’indépendance du Burundi.

Dans son homélie, l’archevêque de Gitega a rappelé que le pouvoir vient de Dieu et que celui qui est élu doit savoir qu’il est appelé à diriger pour tout le monde c’est-à-dire ceux qui l’ont élu et ceux qui ne l’ont pas élu.

« Le Président doit garantir la justice pour tous sans exception aucune », a souligné l’archevêque l’a souligné, demandant aux dirigeants actuel de suivre l’exemple du Prince Louis Rwagasore et de ses parents.

En outre, l’archevêque de Gitega a donné l’exemple du Roi Mwambutsa lV qui, lui, après l’assassinat du Prince, a su surmonté la peine en demandant au peuple burundais de rester uni et maintenir de bonnes relations avec le colonisateur, ce qui a permis aux burundais d’accéder à l’indépendance.

Monseigneur Simon Ntamwana a terminé son homélie à la paroisse Saint Sacrement de Rukundo en demandant aux dirigeants actuels de transcender tous les différends qui les opposent avec ceux qui ne sont pas d’accord des résultats issues des récentes élections et de mettre en avant l’intérêt général du pays et organiser un dialogue avec l’opposition afin de rasseoir la paix et la sécurité dans tout le pays.

Après la prière, les cérémonies se sont poursuivies par une marche pacifique depuis l’église jusqu’au monument du Prince Louis Rwagasore où les autorités provinciales ont déposé une gerbe de fleurs mais aussi le parti CNDD-FDD suivi de l’UPRONA, du FRODEBU et de la famille du Prince.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

557 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 4 %)

Libéré ou pas demain, Bob reste fort et humain ,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 3 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 3 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 3 %)

L’ADC-Ikibiri tentée par l’usage de la force pour obliger le gouvernement à négocier,(popularité : 3 %)

L’Union Européenne préoccupée par la situation d’insécurité au Burundi ,(popularité : 3 %)

L’ADC Ikibiri salut le choix du Président Nkurunziza sur les négociations ,(popularité : 3 %)