9 civiles tués à Ngagara, la police explique !


Pendant que le Burundi commémorait l’assassinat du héros de l’indépendance, l’après-midi de ce mardi a été apocalyptique pour les habitants de l’avenue Buye du quartier 3 de la zone Ngagara en mairie de Bujumbura. 9 personnes tuées en représailles suite à un policier tué dans les parages.



Par: Isanganiro , mercredi 14 octobre 2015  à 16 : 47 : 38
a

Des flaques de sang dans des barzas, devant des maisons et dans la rue, des serrures de portes défoncées à coups de balles, des salons et des murs de maisons impactés par des balles, voilà le décor de l’avenue Buye, après les tueries de ce mardi, 13 octobre 2015.

Selon les témoignages sur place, 5 des 9 personnes assassinées appartenaient à une même famille, celle du cameraman de la Radio-Télévision Nationale du Burundi(RTNB). Christophe NKEZABAHIZI a été tué devant le portail de sa maison, et sa femme, sa fille de 16 ans, et deux garçons qui vivaient sous son toit ont assassinés dans la rue devant leur maison. Les sources sur place indiquent que les victimes étaient sorties pour répondre à une voie qui criait dans la rue : « Ceux qui ne s’accusent de rien, qu’ils sortent de leurs maisons ». Parmi les victimes figureraient aussi 3 domestiques et un congolais.

« Les corps sans vie qui gisaient dans la rue ont été embarqués aussitôt dans un véhicule de la zone Ngagara », nous a confié, sous anonymat, un témoin oculaire.

On avait tué un policier

Selon le porte-parole de la police, les forces de l’ordre sont intervenues après que les assaillants ont tué un policier et blessé un autre.

A l’origine, explique Pierre NKURIKIYE, un groupe de jeunes avaient pris en otage 3 policiers, ils en ont tué un et blessé un autre avec un pistolet. Un seul a pu se sauver, c’est celui-là qui a alerté la police, a-t-il ajouté, précisant que les 9 personnes ont été tuées quand la police était en train de poursuivre les malfaiteurs. Il conclue qu’au cours de la fouille perquisition qui a suivi, la police a saisi une bombe, 2 chargeurs kalachnikov, 3 grenades et une tenue militaire.

La nuit de mardi à mercredi a été ponctuée par des tirs nourris et des explosions de grenades dans différents coins des 3 communes de la capitale Bujumbura. A Mutakura en Zone CIbitoke, une personne en a été tuée et une autre en zone Bwiza.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

561 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 74 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 8 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 7 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 5 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 3 %)

Bujumbura secoué par des grenades ce matin, un mort et une trentaine de blessés,(popularité : 3 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)

"INKARABWE", une menace à Bubanza,(popularité : 3 %)

Les USA alertent contre les menaces terroristes et attaques criminels au Burundi ,(popularité : 3 %)