Au moins 53 mineurs libérés après le discours de Nkurunziza


Des centaines de mineurs ont été arrêtés depuis le début des manifestations contre la troisième candidature du président Pierre Nkurunziza. Une partie d’entre eux avaient été libérés avant d’arriver dans les prisons centrales. Une autre cinquantaine vient de recouvrer la liberté après la promesse du président de la République.



Par: Isanganiro , jeudi 15 octobre 2015  à 13 : 50 : 11
a

53 mineurs qui étaient détenus dans la prison centrale de Rumonge viennent de rejoindre le centre de réintégration se trouvant dans la même province, sur décision de la justice après le discours de la Nation du chef de l’Etat. David Ninganza, porte-parole de la Solidarité de la Jeunesse pour la Paix et l’Enfance (SOJPAE) qui donne l’information précise que les associations locales qui luttent pour le bien de l’enfant, en collaboration avec les Organisations Internationales et le Gouvernement, font le suivi de ces enfants qui seront par après réintégrés dans leurs familles et dans des écoles.

Cette mesure vient quatre mois après que plus de 200 mineurs qui se trouvaient dans le cachot du Bureau Spécial de Recherche (BSR) ont été relâchés au mois de juin.

La SOJPAE se réjouit de l’état d’avancement de la libération des mineurs arrêtés du fait qu’en plus de la cinquantaine, d’autres ont été transférés dans le centre de réinsertion de Ruyigi. « Les représentants de nos organisations se rencontrent chaque jeudi avec les cadres du ministère de la Solidarité pour évaluer où nous en sommes, » fait savoir David Ninganza qui ajoute que les familles d’accueil doivent elles aussi être préparées.

Dans son discours à la Nation du 30 septembre de cette année, le président de la République avait demandé à la justice burundaise de libérer les mineurs détenus pour avoir été impliqués dans les manifestations que le pouvoir qualifie d’insurrection.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

632 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Affaire Nyakabeto : lourdes sanctions contre les opposants à l’expulsion,(popularité : 3 %)

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 3 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 2 %)

Burundi : Il faut cesser de harceler les avocats et les journalistes ,(popularité : 2 %)

Evaluation de la situation des droits de l’homme à Genève en janvier en 2013 ,(popularité : 2 %)

Trois leaders de la société civile portent plainte contre Rema FM au CNC,(popularité : 2 %)

Le nouveau locataire de Mpimba n’est qu’ une goute d’eau dans l’océan,(popularité : 2 %)

Le procès de Gatumba : Des cadres de la police dans la ligne de mire de la défense,(popularité : 2 %)

3 journalistes menacés au Burundi ,(popularité : 2 %)

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux,(popularité : 2 %)