Sahwanya FRODEBU condamne le massacre de Ngagara


L’écho du carnage du quartier 3 dans la zone Ngagara de ce mardi, 13 octobre 2015 arrive au parti Sahwanya FRODEBU. Son président regrette le sang des burundais qui continue cyniquement à être versé.



Par: Isanganiro , jeudi 15 octobre 2015  à 19 : 40 : 44
a

« Ce qui arrive était prévisible, le 15 juillet 2015, plus de 20 partis politiques de l’opposition avons écrit au Conseil de Sécurité des Nation Unies pour leur dire que le sang risque de couler au Burundi, et voilà il coule », s’indigne Léonce NGENDAKUMANA. Cette figure de l’opposition regrette que les Nations Unies n’aient pas agi pour prévenir les tueries d’ordre politique en cours.

Le président du FRODEBU condamne l’assassinat des 10 personnes dont 9 civiles tuées à Ngagara mardi dernier. Il fustige l’explication de la police selon laquelle les victimes civiles sont tombées sous le feu des échanges entre les malfaiteurs et les forces de l’ordre. Léonce NGENDAKUMANA s’interroge pourquoi la police n’a pas montré ni les corps sans vie des assaillants, ni leurs armes.

Le leader du parti du héros de la démocratie désapprouve le communiqué du gouvernement selon lequel, « le gouvernement présente ses condoléances à la famille du cameraman éprouvée », une famille qui n’existe plus.

Léonce NGENDAKUMANA estime que les enquêtes annoncées ne sont pas nécessaires, car dit-il, les policiers qui ont mené l’opération de Ngagara sont connus au moins par le porte-parole de la police qui a expliqué comment les forces de l’ordre ont y été dépêchées.

Le président de Sahwanya FRODEBU appelle tous les burundais, la sous-région et la communauté internationale d’agir dans le sens d’arrêter la machine à tuer qui menace les burundais, sinon ajoute-t-il, le sang des burundais versé à la recherche de la paix n’aura servi à rien.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

418 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 7 %)

Bujumbura : Que devient le prochain round d’Arusha ?,(popularité : 5 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 4 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 4 %)

Les acteurs politiques ont-ils besoin de la CVR ?,(popularité : 3 %)

Le Burundi favorable à l’envoi de ses soldats au nord du Mali ,(popularité : 3 %)