Sahwanya FRODEBU condamne le massacre de Ngagara


L’écho du carnage du quartier 3 dans la zone Ngagara de ce mardi, 13 octobre 2015 arrive au parti Sahwanya FRODEBU. Son président regrette le sang des burundais qui continue cyniquement à être versé.



Par: Isanganiro , jeudi 15 octobre 2015  à 19 : 40 : 44
a

« Ce qui arrive était prévisible, le 15 juillet 2015, plus de 20 partis politiques de l’opposition avons écrit au Conseil de Sécurité des Nation Unies pour leur dire que le sang risque de couler au Burundi, et voilà il coule », s’indigne Léonce NGENDAKUMANA. Cette figure de l’opposition regrette que les Nations Unies n’aient pas agi pour prévenir les tueries d’ordre politique en cours.

Le président du FRODEBU condamne l’assassinat des 10 personnes dont 9 civiles tuées à Ngagara mardi dernier. Il fustige l’explication de la police selon laquelle les victimes civiles sont tombées sous le feu des échanges entre les malfaiteurs et les forces de l’ordre. Léonce NGENDAKUMANA s’interroge pourquoi la police n’a pas montré ni les corps sans vie des assaillants, ni leurs armes.

Le leader du parti du héros de la démocratie désapprouve le communiqué du gouvernement selon lequel, « le gouvernement présente ses condoléances à la famille du cameraman éprouvée », une famille qui n’existe plus.

Léonce NGENDAKUMANA estime que les enquêtes annoncées ne sont pas nécessaires, car dit-il, les policiers qui ont mené l’opération de Ngagara sont connus au moins par le porte-parole de la police qui a expliqué comment les forces de l’ordre ont y été dépêchées.

Le président de Sahwanya FRODEBU appelle tous les burundais, la sous-région et la communauté internationale d’agir dans le sens d’arrêter la machine à tuer qui menace les burundais, sinon ajoute-t-il, le sang des burundais versé à la recherche de la paix n’aura servi à rien.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

429 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi



a

Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa



a

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge



a

Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées



a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI





Les plus populaires
Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation,(popularité : 100 %)

Le président somalien en visite au Burundi ,(popularité : 41 %)

Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre,(popularité : 26 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 20 %)

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL,(popularité : 10 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 9 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 8 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 5 %)

25e anniversaire de la Charte de l’unité Nationale,(popularité : 5 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 5 %)