Muyinga/Quelques ménages rapatriés à partir de la Tanzanie




Par: Isanganiro , jeudi 15 octobre 2015  à 20 : 01 : 41
a

Trois ménages se sont déjà rapatriés dans la localité de Murama commune Muyinga, a-t-on appris de Jean Bosco Ntunzwenimana, ministre des travaux publics en visite de travail à Murama ce jeudi. Il indiqué qu’une quarantaine de ménages de cette localité reste en Tanzanie.

Des rumeurs ont fait peur à ces Burundais, les chefs des sous-collines dits nyumbakumi doivent alerter les agents de sécurité au vu des personnes venues d’autres provinces et diffusant ces rumeurs ou voulant se réfugier dans le pays de Nyerere, a-t-il exhorté.

La frontière burundo-tanzanienne est très surveillée par des jeunes ayant pour mission de bloquer le passage aux burundais voulant s’exiler d’après des sources sur place. Il y a une semaine, une dizaine de personnes ont été interceptées sur la frontière vers Nzaza en Tanzanie, poursuit nos sources.

Aujourd’hui, aucun motif ne peut justifier l’exil depuis Muyinga, déclarent les administratifs niant l’existence du blocage à la frontière.

Dans l’entre-temps, le HCR a récemment commencé la réinstallation de 50.000 réfugiés burundais dans deux camps Nduta, Mtendeli à Kibondo, que le gouvernement a rouvert pour alléger les souffrances de dizaines de milliers de personnes dans le camp Nyarugusu très surpeuplé.

La Tanzanie et le HCR se sont convenus sur la réouverture de trois camps de réfugiés, Nduta, Mtendeli et Karago dans la District de Kibondo région de Kigoma à l’ouest de ce pays pour accueillir les réfugiés burundais en transit au camps des réfugiés congolais de Nyarugusu en district de Kasulu de cette région. Ces camps de réfugiés avaient été fermés vers fin 2000s au moment où ceux qui y résidaient étaient réinstallés au seul camp des réfugiés restant, Mtabila, qui à son tour sera fermé en 2012.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

276 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Muyinga : L’enseignement post fondamental prêt à l’examen d’État nouveau système



a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés





Les plus populaires
Muyinga : L’enseignement post fondamental prêt à l’examen d’État nouveau système,(popularité : 19 %)

L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 12 %)

Des passagers manquent des bus à la gare du Nord,(popularité : 11 %)

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie,(popularité : 11 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 10 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 10 %)

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption,(popularité : 10 %)

La toux, pas un seul signe de la tuberculose ,(popularité : 10 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 10 %)

Mwaro : La pression démographique, un défi à l’enseignement,(popularité : 10 %)