Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Le CNDD-FDD s’attaque aux bailleurs de fonds !


Alors que les relations Burundi-partenaires sont dans une situation délétère, la déclaration du CNDD-FDD vient tourner le couteau dans la plaie. Pour ce parti, ce ne sont que des bailleurs de fonds du maintien de la division, des bailleurs des putschistes.



Par: Isanganiro , jeudi 15 octobre 2015  à 22 : 40 : 05
a

Le parti au pouvoir, le Conseil National pour la Défense de la Démocratie-Forces pour la Défense de la Démocratie, CNDD-FDD, accuse les anciens pays colonisateurs d’appuyer et de financer les fauteurs de troubles au Burundi.

Dans une déclaration sorti ce mercredi et lu jeudi par Daniel-Gélase Ndabirabe, porte-parole du Cndd-Fdd, ce parti au pouvoir accuse ces pays et certains médias internationaux d’alimenter une haine ethnique.

« Sans aucun doute que ces assassins terroristes sont matériellement et financièrement appuyés par certains Pays néocolonialistes et des médias internationaux qui diffusent des messages incendiaires et même divisionnistes en affirmant gratuitement qu’il s’agit d’une crise ethnique », peut-on lire dans ce communiqué.

Le Cndd-Fdd qualifie même les bailleurs de force destructive néocolonialiste n’ayant d’autre objectif que de bloquer la marche du pays vers le progrès socio-économique.

Il accuse les donateurs de gratifier aux bénéficiaires des aides par la main gauche pour les retirer « en même temps par la main droite sans s’empêcher d’affirmer que le Pays ne peut rouler que sur des aides ».

Alors que le Burundi vit à plus de 50 pourcent du budget des aides des bailleurs de fonds, le CNDD-FDD estime que cette question sur les aides est obscure car selon lui, « plus de 80% des appuis retournent aux donateurs à travers multiples consultance et experts internationaux et le Pays dit bénéficiaire n’en reçoit que 20 pourcent alors qu’il est obligé de rembourser la totalité des 100% ».

Le parti au pouvoir jette tous les maux sur les donateurs. Il les accuse de vouloir même saboter le dialogue inter-burundais récemment annoncé par le gouvernement et demande plutôt des sanctions contre eux car selon le CNDD-FDD, ils financent les divisionnistes et les autres fauteurs de troubles tels que les putschistes.

« A l’heure où nous sommes, le Parti CNDD-FDD et le Gouvernement qui en est issu ont compris que même le dialogue inter burundais mis en avant risque d’être perturbé aussi longtemps que les bailleurs de fonds de maintien de la division dans le Pays n’auront pas comparu devant la justice ».

Les relations entre le Burundi et certains donateurs tels que l’Union européenne et la Belgique ne sont pas au bon fixe. Récemment, l’Union Européenne a annoncé des sanctions contre certaines hautes personnalités militaires et policières du pays pour leur implication négative dans la crise actuelle, suivie de la Belgique qui a suspendu certaines aides.

Selon le parti au pouvoir et son gouvernement, ces sanctions et mesures restrictives ont été prises injustement et devraient être revues.

Le CNDD-FDD invite tous les spécialistes burundais du droit de se lever afin de porter plainte contre les Pays qui, selon lui, « cherchent toujours à détruire le Burundi en attisant des haines inter-ethniques, en provocant des massacres qui se voient presque tous les 10ans dans le Pays, en bloquant l’essor économique du pays ».




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

549 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 59 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 13 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 13 %)

CNDD-FDD : Plus qu’un meeting à Bujumbura,(popularité : 12 %)

BURUNDI/NECROLOGIE : Mort du colonel Epitace Bayaganakandi,(popularité : 12 %)

Le Lieutenant Général inhumé ce samedi à Bujumbura,(popularité : 12 %)

Ils seraient sur le point d’être réconciliés ,(popularité : 12 %)

Muyinga/L’évêque du diocèse catholique dénonce les messages divisionnistes,(popularité : 12 %)

Burundi : Fin officielle des travaux de BNUB sur fond de manifestation en solo ,(popularité : 12 %)

Des manifestations aux allures de violences ciblées ,(popularité : 12 %)