Musaga : une nuit cauchemardesque


Après une accalmie, Musaga a passé une nuit de tirs et d’explosions de grenades.



Par: Isanganiro , vendredi 16 octobre 2015  à 07 : 48 : 39
a

Des tirs nourris ont été entendus au cours de la nuit de jeudi à vendredi dans le quartier Kinanira de la zone Musaga au sud de la capitale Bujumbura. Des coups de feu avaient retenti vers vingt-trois heures selon des témoins, et avaient pris une très courte durée.

C’est vers une heure et demie du matin que de nombreux tirs à l’arme automatique et des explosions de grenades ont pris de l’ampleur. Les habitants de Kinanira disent ne pas pouvoir identifier les hommes qui ont attaqué, ni contre qui l’attaque était dirigée.

Le porte-parole de la police Pierre Nkurikiye renseigne que deux grenades et des tirs à l’arme automatique ont visé une position policière se trouvant à une agence de l’OTRACO dans le quartier Kinanira I. Il précise que deux policiers ont été légèrement blessés.

D’autres sources sur place indiquent que le centre artisanal de Musaga (CAM) situé à la deuxième avenue a été touché. Des objets se trouvant dans une maisonnette dudit centre auraient été brûlés.

La zone Musaga de la nouvelle commune de Muha est de temps en temps la cible des attaques des hommes en armes. Il n’y a pas encore une semaine, dans la nuit de dimanche à lundi, des hommes en armes avaient mené une attaque contre une position policière située près du chef-lieu de la zone.

Au niveau de la police, l’on avait a donné le bilan d’un policier qui a été légèrement blessé.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1197 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 36 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 7 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 6 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 3 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 3 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 3 %)

Le Burundi déclare une épidémie de Paludisme,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 2 %)