Manque criant de vivres dans les villages de paix de la commune Rumonge


Alors que le Burundi s’est joint au monde entier pour célébrer la journée internationale de l’alimentation ce 16 oct. 15, les rapatriés et autres vulnérables habitant les villages de paix de Rumonge. Le Gouverneur de la nouvelle province de Rumonge plaide en leur faveur.



Par: Isanganiro , vendredi 16 octobre 2015  à 19 : 09 : 31
a

968 ménages des villages de paix de Mutambara 1, Mutambara 2, Buzimba et Busebwa en commune et province de Rumonge sont ceux-là qui font face à un manque criant de vivres. Il s’agit principalement des rapatriés auxquels s’ajoutent quelques ménages de vulnérables qui sont concernés.

Dans son allocution, Juvénal Bigirimana, gouverneur de Rumonge, a saisi cette occasion de la célébration de la journée internationale de l’alimentation pour demander à toute personne capable de contribuer pour que ces familles qui réclament des terres cultivables puissent enfin en trouver.

Selon le gouverneur de Rumonge, la possession des maisons d’habitation n’est pas grand-chose sans terres cultivables. Les conditions de vie de ces populations de mêmes que 105 autres ménages de Burambi dont les maisons ont été récemment détruites par des pluies diluviennes devraient être améliorées dans les meilleurs délais.

Joseph Butore, 2ème vice –président de la République qui avait représenté le Président de la République dans ces cérémonies à Rumonge, ne s’est pas exprimé sur ce cas. Il a seulement annoncé les grands projets du gouvernement burundais dans ce secteur lors de ce lancement de l’année culturale. Il s’agit notamment du programme de développement des six cultures prioritaires, la continuation de la politique de subvention des engrais, un projet de vulgarisation des semences sélectionnées et bas prix aux agriculteurs…

Selon le représentant de la FAO au Burundi, ce 16 octobre 2015 est la 36ème journée célébrée en faveur d’une bonne alimentation.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

208 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 9 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

Ils fuient Bujumbura,(popularité : 4 %)

Université du Burundi : La commémoration des massacres reportée à la dernière minute ,(popularité : 3 %)

Nyanza lac : Des escrocs se font agents de la CNTB ,(popularité : 3 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 3 %)

Burundi : La terre, un des défis pour le retour des réfugiés ,(popularité : 3 %)

Le Burundi parmi les pays les plus éxposés à la faim ,(popularité : 3 %)