Les motards de Gitega craignent pour leur sécurité




Par: Isanganiro , samedi 17 octobre 2015  à 22 : 14 : 06
a

Aucune moto n’est autorisée à circuler après 19h. Ceci a été annoncé par le commissaire régional de la police OPP1 Thaddée Birutegusa lors d’une réunion qu’il avait organisé à l’intention des motards.

Il leur a dit que cette mesure a été prise pour assurer la sécurité dans la ville de Gitega après que, selon le commissaire régional de la police, la police a constaté que les fauteurs de troubles se déplacent souvent à moto. Il a ajouté que même les motos des ONG qui sont à Gitega sont concernées par cette mesure.

Lors de la réunion, les motards ont été signifié que celui qui sera capturé conduisant une moto à 19h sera pris comme un fautif et sera traité ainsi.

Ces motards se plaignent contre certains policiers qui se mettent dans la rue pour arrêter les gens avant l’heure convenue. Ils font savoir que pour continuer à travailler, ils doivent leur donner entre 5 mille et 10 mille franc.

Les informations en provenance de la police indiquent que cette mesure a été prise car la police craint une attaque à la prison centrale de Gitega.

Rappelons que cette mesure a étonné plus d’une personne du moment que les autorités provinciales ne cessent de dire qu’à Gitega la paix et la sécurité y règnent.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

290 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé





Les plus populaires
Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants ,(popularité : 11 %)

Burundi : Une amande difficile à qualifier,(popularité : 6 %)

Cinq Radios se coalisent contre l’insécurité galopante au Burundi,(popularité : 5 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 5 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 5 %)

Burambi : De violents combats,(popularité : 5 %)

La sécurité manque au Burundi : Le pouvoir interpellé,(popularité : 5 %)

Sinunguruza demande aux corps de sécurité de doubler de vigilance aux Al Shebab ,(popularité : 5 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 5 %)

Des soldats burundais finalement « constatés » à l’est de la RDC,(popularité : 5 %)