Les motards de Gitega craignent pour leur sécurité




Par: Isanganiro , samedi 17 octobre 2015  à 22 : 14 : 06
a

Aucune moto n’est autorisée à circuler après 19h. Ceci a été annoncé par le commissaire régional de la police OPP1 Thaddée Birutegusa lors d’une réunion qu’il avait organisé à l’intention des motards.

Il leur a dit que cette mesure a été prise pour assurer la sécurité dans la ville de Gitega après que, selon le commissaire régional de la police, la police a constaté que les fauteurs de troubles se déplacent souvent à moto. Il a ajouté que même les motos des ONG qui sont à Gitega sont concernées par cette mesure.

Lors de la réunion, les motards ont été signifié que celui qui sera capturé conduisant une moto à 19h sera pris comme un fautif et sera traité ainsi.

Ces motards se plaignent contre certains policiers qui se mettent dans la rue pour arrêter les gens avant l’heure convenue. Ils font savoir que pour continuer à travailler, ils doivent leur donner entre 5 mille et 10 mille franc.

Les informations en provenance de la police indiquent que cette mesure a été prise car la police craint une attaque à la prison centrale de Gitega.

Rappelons que cette mesure a étonné plus d’une personne du moment que les autorités provinciales ne cessent de dire qu’à Gitega la paix et la sécurité y règnent.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

279 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 68 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 8 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 7 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 4 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 4 %)

Bujumbura secoué par des grenades ce matin, un mort et une trentaine de blessés,(popularité : 3 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)

"INKARABWE", une menace à Bubanza,(popularité : 3 %)

Les USA alertent contre les menaces terroristes et attaques criminels au Burundi ,(popularité : 3 %)