Les exécutions extra-judicaire préoccupent profondément l’union africaine


Contrairement aux affirmations du président de la commission national des droits de l’homme jean baptiste BARIBONEKEZA , qui souligne qu’il n’y a pas d’exécutions extra-judiciaire au Burundi, le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine exprime sa préoccupation profonde face aux violations graves des droits de l’homme au Burundi, y compris les exécutions extra-judicaires.



Par: Isanganiro , lundi 19 octobre 2015  à 13 : 59 : 18
a

Dans sa déclaration de ce vendredi 16 octobre 2015, la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme au Burundi faisait état de sa préoccupation profonde de la montée de la violence et des tueries qui ont eu lieu les dernières semaines dans les quartiers du nord de la capitale. La CNIDH parle de violation graves des droits de l’homme mais nie l’existence des exécutions extra-judicaires du moins selon leurs enquêtes.

Le lendemain, le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine condamnait fermement toutes les violations des droits de l’homme et des actes de violences commis "tant par les forces de sécurité que par les milices et d’autres groupes armés illégaux".

La déclaration note dans ces violations des droits humains "des assassinats, des exécutions extra-judicaires, les atteintes à l’intégrité physique des personnes, des actes de tortures et d’autres traitements cruels, inhumains et dégradant, des arrestations arbitraires et détentions illégales, des atteintes à la liberté de la presse et à la liberté d’expression ainsi que la prévalence de l’impunité".

L’UA souligne en conséquence décide "d’imposer (...) des sanctions ciblés, y compris des interdictions de voyage et le gel d’avoirs, contre tous les acteurs burundais dont l’action et les propos contribuent à la persistance de la violence et entravent la recherche d’une solution"
Elle convient enfin "du lancement d’une enquête approfondie sur les violations des droits de l’homme et autres exactions contre les populations civiles au Burundi".




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

312 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC





Les plus populaires
Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 15 %)

Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 14 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 14 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 14 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 13 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 12 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 12 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 12 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 11 %)

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux,(popularité : 11 %)