L’Administration communale de Muhuta compte faire un village pour les victimes des inondations


Les inondations qui ont repris dans la commune de Muhuta nous sommes en province de Rumonge, causent de dégâts énormes. Elles bloquent parfois la route Bujumbura-Rumonge , soit détruisent les maisons de la population vivant à Rutunga et à Nyaruhongoka.



Par: Isanganiro , lundi 19 octobre 2015  à 18 : 01 : 41
a

Selon l’Administrateur de la commune de Muhuta, les pluies diluviennes qui s’abattent sur Muhuta poussent la population des localités de Rutunga et Nyaruhongoka à fuir leurs ménages, car leurs maisons sont complètement détruites.

NDIMURUGOHE Diomède, l’Administrateur de la commune Muhuta en collaboration avec les natifs de cette commune comptent reboiser les collines qui surplombent les plaines de Rutunga et Nyaruhongoka pour freiner cette catastrophe naturelle.
Des courbes de niveau antis érosives sont envisagées poursuit l’Administrateur communal de Muhuta.

La population de Muhuta sinistrée par ces inondations depuis l’année passée demande à l’Administartion communale de Muhuta de leur attribuer des parcelles situées dans un milieu vivable.

L’Administrateur de Muhuta tranquilise cette population en situation humanitaire très déplorable. NDIMURUGOHE Diomède répond à cette population sinistrée qu’un projet de leur construire un village dans les hauteurs de Rutunga et Nyaruhongoka est en cours d’analyse.

Vous saurez que plus de 200 familles de Rutunga et Nyaruhongoka sont dans le besoin d’avoir des maisons, car certaines dorment à la belle étoile et d’autres se rabattent à des familles, qui, leurs maisons n’ont pas été touchées.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

294 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Sud du pays : plusieurs espèces sauvages disparues



a

Rumonge : neuf ans après, la jacinthe d’eau toujours présente à Rumonge



a

Bujumbura : diminution de la production de poisson, des parlementaires s’interrogent



a

Bururi : Des agriculteurs attendent toujours de l’engrais payé



a

Bujumbura : Le dépotoir de Buterere sera bientôt transféré à Muzinda



a

Rumonge : Kanyenkoko, victime des inondations



a

Edito : Bujumbura disparait à petit feu



a

Bujumbura : la colline Uwinterekwa menacée des fissures



a

Muyinga. Des habitants s’organisent pour parer au ravinement continu des rues



a

Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?





Les plus populaires
Sud du pays : plusieurs espèces sauvages disparues,(popularité : 6 %)

Parc de la Ruvubu : Où sont les gestionaires du patrimoine de l’Etat ? ,(popularité : 3 %)

Burundi : La verdure environnementale se transforme petit à petit en noire,(popularité : 3 %)

TBC : plus de 200 ha de canne à sucre détruits par le feu,(popularité : 3 %)

GASHINYIRA ,Un site historique non entretenu,(popularité : 3 %)

Bubanza : chenilles défoliantes qui ravagent les cultures ,(popularité : 3 %)

Rwegura : l’eau a baissé, bonjour le délestage ,(popularité : 3 %)

Cibitoke : Le lac Dogodogo, petit mais fait vivre beaucoup de familles,(popularité : 3 %)

Bujumbura : diminution de la production de poisson, des parlementaires s’interrogent,(popularité : 3 %)

La Route Nationale 3 de nouveau coupée,(popularité : 3 %)