Muyinga/Des amandes pour inciter la population à participer aux commémorations




Par: Isanganiro , mercredi 21 octobre 2015  à 14 : 31 : 10
a

Une amande administrative a été infligée à des commerçants, boutiquiers, artisans qui auront vaqué à leurs activités alors que d’autres citoyens participaient à la commémoration du 22è anniversaire de l’assassinat du Président Melchior Ndadaye, a-t-on constaté au chef-lieu de la province Muyinga, ce mercredi.

« Ne pas participer aux fêtes nationales est synonyme de désobéissance civile », justifie M.Hashim
Hakim, chef de quartier Centre Muyinga, ajoutant qu’une amande de 5000 FR. Bu est un message pour ramener les gens à l’ordre.

Pour ne pas être inquiété par les personnes en colère, cet élu collinaire a été escorté par un policier. « Je dois accomplir les ordres des supérieurs », a-t-il souligné.

Certains habitants crient à l’injustice. Ils dénoncent que la perception de cette amande a commencé au moment même de la messe cérémoniale par laquelle débutent les festivités. « Or tous ne sont pas catholiques », regrettent-t-ils. Face à cette contrainte, les activités ont été momentanément suspendues mais la participation est restée faible.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

258 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises



a

Assemblée nationale : la réinsertion des enfants de la rue jugée peu productive



a

Bujumbura : grogne des taxi-vélos membres de la Sotavebu



a

Bujumbura : introduction d’un nouveau cahier de ménage



a

Karusi : une mère et ses trois enfants accueillis au bureau du CDFC



a

L’Aïd el-Fitr : les leaders appellent à l’unité des musulmans à l’approche des élections de 2020





Les plus populaires
Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 15 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 6 %)

Le fond logement pour enseignants en difficultés financières,(popularité : 6 %)

Assemblée nationale : la réinsertion des enfants de la rue jugée peu productive ,(popularité : 6 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 5 %)

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent ,(popularité : 5 %)

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé,(popularité : 5 %)

Muyinga : halte à la démographie galopante,(popularité : 5 %)

Pose de la première pierre du bâtiment de la présidence par le numéro un burundais,(popularité : 5 %)

Père Noel donne la joie aux touts petits,(popularité : 5 %)