Le Ministre BUNYONI annonce l’usage des détecteurs pour saisir des armes à feu


Cette annonce a été faite ce mardi à l’Hémicycle de kigobe lors des questions aroles au Minitres en charge de la sécurité et de l’intérieur. La séance était basée sur la situation sécuritaire et le dialogue inter burundais.



Par: Isanganiro , mercredi 21 octobre 2015  à 15 : 15 : 56
a

Répondant aux questions orales à la chambre basse du Parlement, le Commissaire de Police Chef Alain Guillaume BUNYONI a indiqué aux députés que la sécurité est à 98 % dans tout le pays, sauf dans certains quartiers de la Mairie de Bujumbura.

A la question de savoir l’état d’avancement de la remise volontaire des armes comme demandé par le chef de l’Etat, et qui devrait durer deux mois, le Ministre de la sécurité publique a répondu que peu de personnes ont pu remettre leurs armes.

Cependant la police a pu saisir 166 fusils, 16311 minutions et 245 grenades dans différents quartiers de la Mairie de Bujumbura. Tandis que 25 fusils, 3477 minutions et 46 grenades ont été saisies à l’intérieur du pays poursuit le Commissaire de Police Chef Alain Guillaume BUNYONI.

Le Ministre de la sécurité publique a donc demande qu’après les délais accordés par le chef de l’Etat aux détenteurs illégaux des armes de les remettre volontairement, une fois terminés en date du 24 du mois en cours, les forces de sécurité vont procéder à l’usage des détecteurs.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

501 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  mercredi 21 octobre 2015   à 17 : 21 : 49

Une question : Pourquoi nous parler des detecteurs d’armes apres le 24/10/2015 ? il est grand temps d’utiliser tous les moyens possibles pour enlever ces armes. Et pour dire vrai tant que les voisins et autres riverains ne denonceront pas les detenteurs les detecteurs ne serviront a rien. Tant que les agents de securite ne seront pas hyper professionnels les detecteurs rouilleront sans avoir pu trouver une arme.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 44 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 8 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 7 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 5 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 5 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

Le M23 pourrait se retirer de Goma et de Saké,(popularité : 4 %)

Dix mois à la tête de l’Amisom, Lt Gen Ntigurirwa Silas donne son bilan ,(popularité : 3 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 3 %)

Bubanza : Les usagers de la Rukoko doivent demander une autorisation avant d’entrer,(popularité : 3 %)