Les artistes musiciens ont du mal à travailler à Bujumbura


Christa Bella Mugisha est une jeune artiste burundaise qui a su combiner ses études secondaires et sa musique durant ces 3 dernières années. Alors qu’elle étudiait à Kampala, pendant ses elle produisait et publiait une chanson. Revenue au pays, elle fait face à la fermeture de la plupart des studios.



Par: Isanganiro , jeudi 22 octobre 2015  à 12 : 24 : 26
a

Aujourd’hui même si elle a terminé ses études, Christa ne peut plus continuer à travailler sur sa musique, puisque presque tous les studios de Bujumbura sont fermés à cause de la crise que traverse le pays.

« Mon rêve de terminer mes chansons est tombé à l’eau ; j’allais finir mon album, et voilà que les studios sont fermés et que les meilleurs producteurs-arrangeurs sont absents », dit Christa Bella Mugisha. Les conséquences sont nombreuses d’après elle. L’artiste ne parvient plus à se programmer : la réalisation, la multiplication de son album prend du retard, sa vente est impossible, les concerts pour la promotion de son album impossibles, les fans attendent la sortie de l’album indéfiniment.

« Comme beaucoup d’autres artistes, j’ai fait un saut vers l’autre côté de l’ Akanyaru, à Kigali où j’ai été mal accueilli ; les producteurs de là ont affiché un certain mépris avec les Burundais refugiés. Alors j’ai vite décidé de retourner dans ma patrie », ajoute Mugisha.

L’artiste Bella, connue à Ngagara sous le pseudonyme de Tchotcho, demande aux décideurs politiques de mettre de côté la violence et favoriser le dialogue afin qu’il règne un climat de paix qui favorise un bon travail des artistes.

Actuellement, Tchotcho attend la normalisation de la situation. Dans l’entre- temps, elle se voit obligée de travailler dans une pâtisserie en pleine ville de Bujumbura pour se faire un peu d’argent de poche. Elle n’est pas la seule. La plupart des musiciens burundais tirent aujourd’hui le diable par la queue.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

456 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Mgr. Justin Baransananikiye   ce  vendredi 23 octobre 2015   à 22 : 07 : 43

Christa,

Je salue ton courage. Entre-temps, tu pourrais aussi continuer à composer d’autres chansons et à les bien travailler en profondeur. En tant qu’ancien artiste moi-même, je te comprends. C’est bien que tu sois retournée dans ton pays. TU AS FAIT LE BON CHOIX !
Je profite de l’occasion pour t’informer, ainsi que tous les autres musiciens, que L’INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA organise au mois de JANVIER 2016, LE PREMIER CONCOURS MUSICAL "GOLDEN PIANO DU BURUNDI". La participation est ouverte à tous les artistes musiciens Auteurs-Compositeurs- Interprètes de nationalité Burundaise, capables de jouer au piano et surtout de lire et chanter la musique écrite sur partitions.
Pour plus d’informations, va sur le blog de L’INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA : https://musicologygitega.wordpress.com , et surtout prépares-toi à participer et à gagner ce concours.

Mgr. Justin BARANSANANIKIYE

DIRECTEUR DE L’INSTITUT DE
MUSICOLOGIE DE GITEGA
Email : jbaransananikiye@yahoo.fr



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’étoile du Burundi à la coupe de confédération, risque la dernière position du championnat national



a

"Vuga, révélation de mes talents ", témoigne Vestine



a

Championnat national : la FFB à la chasse aux documents manquants



a

Culture : l’élection Miss Burundi 2018 reportée sine die



a

Liliane Nshimirimana rejoint le bureau exécutif de l’AIPSA



a

Miss Burundi : la couronne à quel prix ?



a

PSG - REAL : Une finale avant la lettre



a

Football : L’importance de l’éducation des jeunes joueurs



a

Victoires prévisibles d’Olympique Stars et Lydia Lydic, rassurent les entraineurs



a

Journée internationale du sport féminin inconnue au Burundi





Les plus populaires
L’étoile du Burundi à la coupe de confédération, risque la dernière position du championnat national ,(popularité : 9 %)

Sat B et Big Fizzo se réconcilient dans une chanson commune ,(popularité : 3 %)

Tennis : ITF PRO CIRCUIT MEN’S FUTURES 2011 à l’entente sportive de Bujumbura,(popularité : 3 %)

19 joueurs retenus pour la CECAFA Challenge Cup,(popularité : 2 %)

Après N. John, Mkombozi aussi sous menace ,(popularité : 2 %)

Football : L’importance de l’éducation des jeunes joueurs,(popularité : 2 %)

Vestine, 6ème lauréat d’ Isanganiro Awards ,(popularité : 2 %)

Liliane Nshimirimana rejoint le bureau exécutif de l’AIPSA,(popularité : 2 %)

Culture : l’élection Miss Burundi 2018 reportée sine die,(popularité : 2 %)

Primus Ligue : Résultats et Classement de la 21è Journée ,(popularité : 2 %)