La CIRGL demande la vérifications d’ allégations d’actes d’agression contre le Burundi




Par: Isanganiro , jeudi 22 octobre 2015  à 14 : 25 : 36
a

Lors de sa dernière réunion extraordinaire du 20 octobre 2015 à Luanda, le Comité des Ministres de la Défense de la CIRGL (Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs ) a appelé la Troïka de la l’organisation à collaborer "avec les gouvernements du Rwanda et du Burundi afin d’assurer le déploiement du Mécanisme Conjoint de Vérification Elargi (MCVE) pour vérifier les accusations des actes d’agression contre la République du Burundi et trouver une solution amicale à la tension entre les deux pays frères".

Le Comité demande aussi le "respect du Pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement des Grands Lacs, le Protocole de la non agression et la défense mutuelle et l’accord cadre pour la RDC et la région en vue de respecter la souveraineté du Burundi".

Dans ce pacte signé en décembre 2006, les 11 Etats membres s’engagent à "fonder leurs relations sur le respect de souveraineté nationale, d’intégrité territoriale, de non ingérence dans les affaires intérieures des autres états membres, de non agression, de coopération et de règlement pacifique des différends" (Protocole 1, article 4, alinéa 2).

Et l’article 5 explicite davantage l’appel du Comité des ministres de la défense : "Les Etats membres s’abstiennent d’envoyer ou soutenir les oppositions armées ou des groupes armés ou rebelles sur le territoire d’un autre état membre ou de tolérer sur leurs territoires des groupes armés ou rebelles engagés dans les conflits armés ou impliqués dans des actes de violence ou de subversion contre le gouvernement d’un autre état.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

481 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 10 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 5 %)

L’UPRONA se dote de nouveaux organes ,(popularité : 5 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 5 %)

Le président du parti APDR destitué ,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 4 %)

3ème mandat : L’archevêque de Gitega conteste en usant de rhétorique ,(popularité : 4 %)

Ils seraient sur le point d’être réconciliés ,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)