Le gouvernement burundais "n’est pas ennemi des media indépendants"


Lors de sa visite au Groupe de Presse Iwacu ce jeudi 22 octobre 2015, le Premier Vice-Président Gaston Sindimwo a indiqué à la presse que le pouvoir veut bâtir des ponts avec les médias et tourner la page après cinq mois de destruction de certains médias indépendants.



Par: Isanganiro , jeudi 22 octobre 2015  à 21 : 13 : 58
a

Selon le Directeur du journal Iwacu, il n’y a point de véritable démocratie sans media indépendant. Antoine Kaburahe a précisé que pour tourner la page il faut d’ abord la lire et poser des actes concrets pour la réouverture de ces média. Il a insisté sur le besoin urgent de réouverture car, dit-il, il faut des voix professionnelles pour informer.

Sur cette inquiétude, le numéro deux de l’Exécutif burundais a expliqué que les enquêtes sur le rôle de ces media qui n’émettent pas depuis cinq mois est au niveau de la justice pour statuer sur leur rôle dans le coup d’Etat manqué du mai dernier. Les résultats de l’enquête sont pour bientôt, a fait savoir Gaston Sindimwo qui a redit son engagement à la réouverture des media fermés.

Concernant la sécurité des journalistes, qui travaillent actuellement, le Directeur du journal Iwacu précise que le peu de journaliste en activité sont confrontés à la peur, et qu’il est difficile à la population de s’exprimer sur terrain.

Bien que les enquêtes ne soient pas encore terminées, les responsables des médias fermés devraient faire un pas car, dit le premier vice-Président, le gouvernement leur tend toujours la main.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

277 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 6 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 2 %)

Une ignorance du ministre de la santé intrigue l’ABDDM ,(popularité : 2 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 2 %)

Musée Vivant , site intéressant au Burundi mais moins enrichi,(popularité : 2 %)

Bujumbura : La liste des Bashingantahe s’allonge,(popularité : 2 %)

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent,(popularité : 2 %)

UB : Peut -être vers la fin de la crise au sein des enseignants ,(popularité : 2 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 2 %)