Le gouvernement burundais "n’est pas ennemi des media indépendants"


Lors de sa visite au Groupe de Presse Iwacu ce jeudi 22 octobre 2015, le Premier Vice-Président Gaston Sindimwo a indiqué à la presse que le pouvoir veut bâtir des ponts avec les médias et tourner la page après cinq mois de destruction de certains médias indépendants.



Par: Isanganiro , jeudi 22 octobre 2015  à 21 : 13 : 58
a

Selon le Directeur du journal Iwacu, il n’y a point de véritable démocratie sans media indépendant. Antoine Kaburahe a précisé que pour tourner la page il faut d’ abord la lire et poser des actes concrets pour la réouverture de ces média. Il a insisté sur le besoin urgent de réouverture car, dit-il, il faut des voix professionnelles pour informer.

Sur cette inquiétude, le numéro deux de l’Exécutif burundais a expliqué que les enquêtes sur le rôle de ces media qui n’émettent pas depuis cinq mois est au niveau de la justice pour statuer sur leur rôle dans le coup d’Etat manqué du mai dernier. Les résultats de l’enquête sont pour bientôt, a fait savoir Gaston Sindimwo qui a redit son engagement à la réouverture des media fermés.

Concernant la sécurité des journalistes, qui travaillent actuellement, le Directeur du journal Iwacu précise que le peu de journaliste en activité sont confrontés à la peur, et qu’il est difficile à la population de s’exprimer sur terrain.

Bien que les enquêtes ne soient pas encore terminées, les responsables des médias fermés devraient faire un pas car, dit le premier vice-Président, le gouvernement leur tend toujours la main.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

270 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 37 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 10 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 2 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 2 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 2 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 2 %)

La COSYBU plaide pour une harmonisation salariale juste ,(popularité : 2 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 2 %)