Mugamba : Des attaques inquiétantes


Des hommes armés non encore identifiés ont attaqué le bureau communal de Mugamba la nuit de ce jeudi 22 octobre 2015. Alors que la police dit toujours ignorer les auteurs de cette attaque, la population du chef-lieu de cette commune se dit inquiète de ces attaques devenues monnaie courante ces derniers jours dans Mugamba.



Par: Isanganiro , vendredi 23 octobre 2015  à 13 : 06 : 43
a

Cette attaque de ce jeudi est intervenue vers 22h20min et à 23h le bruit des armes avait cessé selon des sources sur place à Muramba, chef-lieu de la commune Mugamba. Le bureau communal était la cible de ces assaillants dont l’identité n’est pas encore connue selon la police à Bururi qui ne déplore aucun mort ou blessé dans les deux rangs. Cependant, quelques documents du secrétariat communal ont pris feu. Selon la police, des balles ont activé de l’essence qui y serait préalablement répandue.

Jusqu’à présent, personne ne peut dire la provenance de ces assaillants ou leur chemin de repli. La police dit qu’elle est à leur recherche dans différents vallées et vallons des alentours.

Cette situation inquiète la population de cette commune : il s’agit en effet d’une attaque survenue le lendemain d’une autre au même lieu et aucune trace des assaillants. Par ailleurs, des inconnus avaient tendu une embuscade dans les environs une semaine avant sans que la police puisse les arrêter.

Alors que l’administrateur communal de Mugamba avait déclaré ce même jeudi sur les ondes de la Radio Nationale que la sécurité est bonne dans sa commune, certains habitants de Mugamba ne comprennent pas ce qui se passe et voudraient que cette situation soit élucidée. Des enquêtes policières y relatives sont en cours selon la police.

Le dossier des 14 personnes arrêtées dans la commune voisine de Matana dimanche et lundi dernier accusées d’appartenir à une bande armée en formation est déjà au parquet de Bururi, apprend-on des sources policières qui disent qu’on n’a pas encore mis la main sur le reste de ladite bande composée de 90 personnes selon le gouverneur de Bururi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

823 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !





Les plus populaires
Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 57 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 9 %)

Des chiens errants à Bubanza, un danger public,(popularité : 4 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 4 %)

Pas de militaires qui désertent, dit la FDN,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika,(popularité : 3 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 3 %)

Burundi : L’épouse d’Agathon Rwasa échappe à un assassinat,(popularité : 2 %)

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface,(popularité : 2 %)