Prestation de serment des 15 membres de la CNDI




Par: Isanganiro , vendredi 23 octobre 2015  à 23 : 08 : 08
a

La solution aux problèmes du Burundi sera trouvée dans ce dialogue qui sera animé par tous les burundais. Ceci a été dit par le Président de la République Pierre Nkurunziza lors des cérémonies d’investiture des membres de la CNDI ce vendredi à Gitega.

En prêtant serment, les membres de cette commission juraient de remplir consciencieusement les devoirs de leurs charges avec probité et en toute impartialité, indépendance, dignité, sans discrimination quelconque en vue de bien organiser le dialogue inter burundais.

Le Président de la République a, dans son allocation, demandé aux membres de cette commission de respecter les droits de l’homme et de travailler pour tous sans distinction afin de ne pas perturber la sécurité.

Pour le Chef de l’Etat, les burundais ont toujours dialogué afin de trouver des solutions aux problèmes qu’ils avaient. Le numéro un burundais a donné l’exemple du roi Ntare Rugamba et Mwezi Gisabo qui maintenaient toujours le dialogue entre leurs dirigés ce qui leur a permis de combattre et de vaincre les ennemis venus de l’extérieur.

En outre, il a mis en garde certains burundais qui ont fui le pays et les autres étant à l’extérieur avec l’argent du pays et qui continuent à salir le pays à travers de faux témoignages sur leur propre pays.

« Il est fort pénible de voir qu’il y a des Burundais, nos frères, qui se rendent irresponsables, au point que certains passent pour de véritables mercenaires dans leur propre pays », a-t-il regretté.

Le président Nkurunziza a mis en garde que malgré le dialogue ne va pas empêcher les poursuites judiciaires contre certaines personnalités accuses d’avoir joué un rôle négatif dans la crise burundaise et qui sont recherchées par la justice burundaise ?

« Cependant, ce n’est pas le cas de certains autres Burundais qui sont à l’étranger, fuyant la justice à cause des délits dont ils se sont rendus coupables, fuyant sans que personne ne les pourchasse.

« Pour d’autres, il a été révélé qu’ils sont impliqués dans la tentative de renversement des Institutions démocratiquement élues. Enfin il y en a d’autres encore qui sont pointés du doigt et cités dans les différents rapports de l’ONU comme perturbateurs de l’ordre dans notre région.

« Le Gouvernement du Burundi voudrait rappeler encore une fois que ce dialogue, quelque inclusif qu’il soit, ne viendra nullement occulter l’action de la justice, ni consacrer l’impunité dans notre pays », a-t-il souligné.

Aux donateurs, le Président n’a pas mâché les mots : « Je n’accepterai jamais des aides qui viennent dans le but de diviser les burundais », a-t-il dit, soulignant que les blancs ne peuvent pas aimer le Burundi plus que les burundais eux-mêmes.

Cette commission a un délai de 6 mois renouvelable et doit transmettre le rapport Président chaque fois après 3 mois.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

473 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 2 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 2 %)

Nyanza-Lac : Vers le dénouement définitif de la crise à l’église de pentecôte ?,(popularité : 2 %)

Vers la mutation des administrateurs des communes urbaines ? ,(popularité : 2 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 2 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 2 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 2 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 2 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 2 %)