Gitega - météo : Peur sur la ville




Par: Isanganiro , lundi 26 octobre 2015  à 19 : 09 : 30
a

Dans la ville de Gitega, de fortes pluies mêlées de vents violents ont tué un enfant et emporté les toits de nombreuses maisons à la première avenue du quartier Nyamugari . Devant les bureaux du parquet de Gitega, des branches d’arbres sont tombés et ont failli casser des fils électriques aériens.

L’enfant tué a succombé à l’effondrement d’une maison écrasée par un arbre déracine sur la colline Zege tout près de l’OTRACO à un endroit appelé "Kimishikiro". Sur la même colline, au lycée communal de Rutegama, le toit de la maison abritant le bureau du directeur a été emporté par les vents.

L’Institut Géographique du Burundi prévient que d’autres pluies violentes vont tomber sous peu. Le directeur du département de l’hydrométéorologie et de l’Agro météorologie, Aloys Rurantije, précise que ses services ont déjà prévenu le gouvernement de l’urgence de disponibiser des moyens pour la Commission Nationale en charge de la prévention des risques et de la gestion des catastrophes afin de pouvoir limiter les dégâts. Mais, jusque-là, rien n’est encore fait.

Entre temps, la peur commence à gagner la population de la commune Gitega. Les habitants de la ville demandent à l’administration de tout faire pour éviter d’autres drames. Du côté de l’administration, il y a eu une réunion de sécurité et le commissaire provincial de la protection civile affirme que des mesures seront prises sans tarder afin d’éviter le pire. Parmi ces mesures, il y aurait celle d’évacuer des gens là où il sera signalé des risques élevés.

Il y a deux semaines, de telles pluies ont tombé en commune Mutaho de la province Gitega faisant de dégâts énormes il y a au moins 2 semaines.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

490 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?



a

Bubanza : Une trentaine de tombes détruites au cimetière de Mpanda



a

Musaga : Le ravin de Muzenga, une menace sans précédent



a

Bujumbura : Le Pont Muha risque de disparaitre



a

Burundi : Une stabilisation des rives en étapes ?



a

La mairie de Bujumbura demandent aux mécaniciens d’aérer les rues de Buyenzi



a

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse



a

Bujumbura : L’eau du lac Tanganyika en vert , coté Bujumbura Mairie



a

La réserve naturelle forestière de Vyanda en proie aux incendies



a

Des palettes de la Brarudi dans la fabrication de meubles





Les plus populaires
Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?,(popularité : 10 %)

Bubanza : chenilles défoliantes qui ravagent les cultures ,(popularité : 4 %)

Bujumbura : Le Pont Muha risque de disparaitre ,(popularité : 2 %)

Bubanza : Une trentaine de tombes détruites au cimetière de Mpanda,(popularité : 2 %)

Enterrement à 3m des eaux du lac Tanganyika,(popularité : 2 %)

La Mairie a du pain sur la planche,(popularité : 2 %)

La charte de la terre : un nouveau né dans la protection de l’environnement au Burundi ,(popularité : 2 %)

Chimpanzé : Le cri de cœur de Jane Goodall se fait entendre au Burundi,(popularité : 2 %)

Déboisements : Les administrateurs communaux exposés au limogeage,(popularité : 2 %)

Les sites touristiques de Mwaro négligés,(popularité : 2 %)