La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge




Par: Isanganiro , lundi 26 octobre 2015  à 19 : 11 : 19
a

Une semaine après avoir sollicité l’extradition de la Belgique d’une douzaine de burundais, le Parquet Général de la République du Burundi s’est adressé le 19 octobre dernier au Ministère de la justice pour que ce dernier demande au Rwanda l’extradition de 26 autres burundais. Cette demande pointe aussi certains Journalistes, Généraux, Politiciens et Activistes de la Société civile qui se trouveraient au Rwanda.

Ce document signé par le Procureur Général de la République précise qu’il s’agit de personnes à interroger dans le cadre de l’instruction du dossier RMG697/MA. Il porte les noms de trois journalistes : Bob Rugurika, Directeur de la Radio Publique Africaine -RPA ; Patrick Nduwimana, Directeur de Bonesha Fm ; et Gilbert Niyonkuru, Chef des programmes à la Rpa.

Cette lettre du Procureur comporte aussi les noms de certains politiciens dont Hussein Radjabu, Ribakare Baudouin dit NDINDI, Leonidas Hatungimana, Onesime Nduwimana, Patrick Ndikumana, Aimé Nkurunziza, Chauvineau Mugwengezo, Marina Barampama.

Cinq généraux de l’armée en cavale sont aussi indexés. Il s’agit de Rodrigue Bunyoni, Philbert Habarugira, Godefroid Niyombare, Leonard Ngendakumana et Pontien Gaciyubwenge. Le Commissaire de Police Liboire Bakundukize, ancien porte-parole de la Police figure aussi sur cette liste.

Côté société civile, on notera des activistes réfugiés à l’étranger : Pacifique Nininahazwe, Président de l’ONG FOCODE ; Vital Nshimirimana, Délégué général du FORSC ; Justine Nkurunziza, Présidente de la COSOME ; Margueritte Barankitse, Directrice de la Maison Shalom ; et Christophe Sebudandi, président du centre GRADIS lié à l’Institut de sondage Afro-baromètre. D’autres noms moins illustres sont : J Claude Sindayigaya, Audace Bireha et Edouard Nibigira.

On ne sait pas encore si la Ministre de la justice a déjà écrit aux autorités rwandaises pour demander l’extradition de ces 26 burundais soi-disant résidant sur le territoire rwandais. Mais des informations en provenance de proches du pouvoir informent qu’il n y a aucun accord d’extradition entre leurs pays et le Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1141 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC





Les plus populaires
Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré,(popularité : 5 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 3 %)

Les réclamations au CFPP de Nyakabiga refont surface ,(popularité : 3 %)

Karusi : La justice acquitte le policier Augustin Bigirindavyi, auteur présumé d’attentat meurtrier,(popularité : 3 %)

Le président de l’ADC-Ikibiri écouté par la justice ,(popularité : 3 %)

Défense pour Sinduhije auprès du Conseil de Sécurité de l’ONU ,(popularité : 3 %)

Blanchiment d’argent : Où est le procureur général de la république ? ,(popularité : 3 %)

Prisons au Burundi en 2011 : « calvaire pour les détenus »,(popularité : 3 %)

La privatisation des entreprises publiques entachée d’imperfections,(popularité : 3 %)

Remous autour d’une école construite en province de Bururi sur contribution de Rutana,(popularité : 3 %)