Les réfugiés Burundais au Rwanda interdits de se livrer aux activités criminelles


La Ministère Rwandaise en charge des refugiés, un représentant du Haut-Commissariat des Refugiés et celui de la Police Nationale Rwandaise ont visité les réfugiés du camp Mahama, vendredi dernier. Le message clé de ces autorités était de demander à ces réfugiés de ne pas se livrer aux activités défendues aux réfugiés et de se conformer aux lois du pays d’accueil.



Par: Isanganiro , mardi 27 octobre 2015  à 10 : 30 : 12
a

Source = Allafrica.com
Les réfugiés Burundais du camp de Mahama, dans la Province Est du Rwanda, ont été sommés de ne pas se livrer aux activités illégales. L’avertissement a été donné par la ministre Rwandaise en charge des refugiés, Séraphine Mukantabana, lors de sa visite dans ce camp, vendredi dernier.

‘’ Il y a des gens qui viennent déstabiliser les autres en les encourageant de regagner le pays pour s’engager dans la politique’’, affirmé cette autorité. La ministre Séraphine Mukantabana leur a demandé d’annoncer de tels cas si il advenait qu’il se présente. ‘’Celui qui exercera de telles activités sera sanctionné’’, a-t-elle ajouté.

La ministre Séraphine Mukantabana avait été accompagnée par une autorité du Haut Commissariat des Refugiés et celle de la Police Nationale. Cette dernière a rappelé aux réfugiés Burundais qu’ils doivent se conformer aux lois du pays d’accueil comme les autres citoyens.

‘’Si vous participez dans n’importe quelle activité politique ou militaire, il nous sera difficile de continuer à vous aider’’, a martelé le Représentant du Haut Commissariat des Refugiés. Dr Azam a confirmé qu’il y a des gens qui se déguisent en refugiés dans ce camp, avec pour mission de les corrompre à participer dans les activités politiques qui ne leur apporte pas d’intérêt.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

427 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats





Les plus populaires
Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants,(popularité : 24 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 4 %)

La COSYBU plaide pour une harmonisation salariale juste ,(popularité : 4 %)

Tollé autour d’un probable détournement de plus de 12 millions de Fbu ,(popularité : 4 %)

Village Health Works veut construire un pavillon pour la santé de la mère au Burundi ,(popularité : 4 %)

Lettres de noblesses 2012 à Isanganiro ,(popularité : 4 %)

Le chef a dit, la grève prend de l’ampleur ,(popularité : 4 %)

Eusébie : Même l’orphelinat est fermé,(popularité : 4 %)

Suspension de la grève des enseignants ,(popularité : 4 %)

Crainte autour de la réhabilitation du centre de santé de Bwiza ,(popularité : 4 %)