Attaque meurtrière à Kamenge


Des armes continuent à se faire entendre et faire des victimes dans le pays. Cela met à mal la promesse du Président de la République, lors de son investiture le 20 août 2015, de faire taire les armes endéans 2 mois. Cette mission avait été confiée aux forces d’ordre et de sécurité.



Par: Isanganiro , mardi 27 octobre 2015  à 12 : 23 : 27
a

Dans la nuit de ce dimanche, une attaque à la grenade a été menée au Bar Bolingo ya sasa du quartier Gituro de la zone Kamenge en commune Ntahangwa dans la capitale Bujumbura. Le bilan est d’un mort et 8 blessés. Les auteurs de cette attaque restent inconnus mais des suspects ont été appréhendés pour des raisons d’enquêtes.

La zone de Kamenge était restée sécurisée depuis le début des manifestations. Mais depuis presque un mois, des grenades ont été lancées dans des bars à 5 reprises. L’une des attaques avait coûté la vie à un cadre de la REGIDESO et à son épouse en septembre.

Au terme de l’ultimatum du Président de la République, les armes continuent à faire des victimes dans le pays, surtout en mairie de Bujumbura. La nuit de samedi à dimanche, des tirs à l’arme automatique et des explosions ont été entendus dans différents coins de la capitale Bujumbura, faisant un mort et des blessés à Musaga et un autre mort à Cibitoke, selon les sources officielles.

Dans l’entretemps, Laurent Kabura, président de la commission nationale de désarmement annonce une saisie et remise importante d’armes à la fin du deuxième mois de l’ultimatum du président : 2 roquettes, 2 bombes, 6 fusils de gros calibre, 96 fusils légers, 10 pistolets, 115 grenades et beaucoup de cartouches.

La fin des deux mois coïncide avec la fin de la grâce présidentielle. Le Président de la République avait rassuré que toute personne qui remettra volontairement une arme détenue illégalement n’encourra aucune sanction. Aujourd’hui, des menaces, entre autres, de poursuites judiciaires pèsent sur toute personne qui sera attrapée en possession illégale d’arme.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

549 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gihanga : Une attaque armée coûte la vie d’une personne



a

Mutimbuzi : Deux policiers tués par un inconnu ce mardi



a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule





Les plus populaires
Gihanga : Une attaque armée coûte la vie d’une personne ,(popularité : 44 %)

Burundi : L’épouse d’Agathon Rwasa échappe à un assassinat,(popularité : 10 %)

Somalie : Six nouvelles villes conquises par l’Amisom ,(popularité : 10 %)

Infiltrations de rebelles burundais en RDC : ce que disent les services,(popularité : 10 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 9 %)

Des armes découvertes chez des jeunes du parti au pouvoir à Mutakura,(popularité : 9 %)

Les Etats-Unis accusent le Rwanda de chercher à "déstabiliser" le Burundi ,(popularité : 9 %)

Muyinga : Imbonerakure, source du désordre,(popularité : 8 %)

La sécurité d’un agent du SNR en danger à Rutana ,(popularité : 8 %)

Kigwena : Des bandits armés disparaissent dans une réserve,(popularité : 8 %)