L’EP Nyabagere fermée ce mardi




Par: Isanganiro , mardi 27 octobre 2015  à 17 : 04 : 47
a

Les élèves du primaire et du secondaire de l’école Nyabagere n’ont pas étudié ce mardi.

A 7 heures et demi du matin, le personnel ainsi que les élèves de cet établissement ont appris qu’il y aurait une grenade non dégoupillée aux enceintes de l’école. Après, la police a confirmé cette information en précisant que était grenade est loin de la cour de récréation.

Malgré la précision de cette institution policière, certains enfants ont rebroussé chemin en criant et les autres en pleurant. Des enseignants ont essayé d’empêcher les élèves de rentrer mais en vain puisqu’ils en étaient incapables et les enfants passer dans tous les côtés.

Vers 10 heures, les militaires sont venus pour désamorcer cette grenade. Après l’explosion, les gens ont eu peur en pensant à une attaque comme cela a été dans l’après-midi de ce lundi.

Comme les habitants près du Centre Jeune Kamenge l’ont indiqué, les assaillants ont tiré sur les policiers ce lundi et ce sont ces civils armés qui ont laissé cette grenade à cet endroit, a souligné la police.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

329 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 83 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 11 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 10 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 7 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 5 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 4 %)

Kiliba Ondes : Deux journalistes congolais menacés par des présumés soldats burundais ,(popularité : 3 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 3 %)

Nkurunziza appelle au calme et à l’arrestation des assassins du Général Nshimirimana,(popularité : 3 %)

Rumonge : Un retenu se donne la mort,(popularité : 3 %)