Bubanza : redynamisation et opérationnalisation des comités mixtes de sécurité humaine


La province de Bubanza abrite ce mercredi un atelier sur la redynamisation et l’opérationnalisation des comités mixtes de sécurité humaine dans les 3 provinces de l’Ouest du pays : à savoir Bubanza, Bujumbura et Cibitoke.



Par: Isanganiro , mercredi 28 octobre 2015  à 12 : 22 : 39
a

Selon Sylvestre MARORA chef de bureau au niveau du Conseil National de sécurité , cet atelier vise à apprendre aux comités mixtes de sécurité des stratégies qui les aideront à mieux travailler en respectant la collaboration entre la population, les forces de l’ordre, les cadres judiciaires et les responsables administratifs à tous les niveaux.

Le concept de sécurité dans les provinces de Bubanza, Bujumbura et Cibitoke souligne la nécessité d’un nouveau cadre permettant de garantir à la fois la paix et la sécurité, le développement et les droits de l’homme souligne Sylvestre MARORA.

Ce membre du Conseil Nationale de sécurité explique que dans ces 3 provinces de l’Ouest du pays, les comités mixtes de sécurité doivent faire face à trois grandes menaces à la sécurité : il s’agit de la porosité de la frontière avec la RDC ou la criminalité organisée par des bandes armées est beaucoup observée ; le chômage surtout des jeunes et le déficit alimentaire.

Prennent part à cet atelier orgqnisé par le conseil national de sécurité, les gouverneurs de provinces, les représentants des confessions religieuses, les chefs de services, les administrateurs communaux et les représentants des forces de l’ordre et de sécurité.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

155 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 74 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 9 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 8 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 4 %)

Bujumbura secoué par des grenades ce matin, un mort et une trentaine de blessés,(popularité : 4 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)

"INKARABWE", une menace à Bubanza,(popularité : 3 %)

Les USA alertent contre les menaces terroristes et attaques criminels au Burundi ,(popularité : 3 %)

Des policiers burundais attendus en Centrafrique ,(popularité : 3 %)