Bubanza : le village IV attaqué


Une personne a été enlevée au cours de cette nuit de mardi le 28 au village 4 de la commune Gihanga, des biens de boutique ont été aussi pillés par des hommes armés de fusils et de machettes et en uniformes militaires. La personne kidnappée a échappé de justesse lors d’un échange de tirs dans la réserve naturelle de la Rukoko entre les ravisseurs et les militaires et elle arrivée dans sa famille dans la petite matinée de ce mercredi.



Par: Isanganiro , mercredi 28 octobre 2015  à 12 : 59 : 36
a

Les habitants du village 4 en commune Gihanga ont passé une nuit cauchemardesque. Des tirs nourris mélangés d’explosions de grenades y ont été entendus au cours de cette nuit, à partir de 19 heures et demi selon les témoins sur place dans ce village.

Selon les mêmes sources, c’était une attaque perpétrée par des hommes armés de fusils et de machettes et en tenues militaires. « Ils étaient estimés a une vingtaine, même si c’était pendant la nuit, je me suis coincé derrière le mur de ma maison et je les ai vus, certains avaient même des gourdins, et ils criaient haut et fort ‘’bafate bafate (capturez-les, capturez-les) ! », a précisé ce mercredi matin un habitant de la localité attaquée.

Les assaillants se sont alors dirigés dans une boutique alimentaire appartenant à un certain Gasete, à la 6eme avenue dans le même village et ils ont tout pillé : du haricot, de la farine, des casseroles, des savons, du riz, ….Le propriétaire de la boutique a été attrapé, canon pointé sur son visage et il a été contraint de porter le butin des ravisseurs vers la réserve naturelle de la Rukoko d’où ils étaient venus.

Lors du repli, les agresseurs ont tiré beaucoup de coups d’intimidation et les militaires basés à la Société Régionale de Développement de la plaine de l’imbo (SRD-Imbo) ont répliqué, ce qui a poussé les habitants du village à passer la nuit dans une peur panique.

Arrivés dans la réserve naturelle de la Rukoko, les échanges de tirs ont continué jusqu’ au niveau de la rivière Rusizi. La victime en a profité pour échapper à ses ravisseurs et il s’est caché dans une brousse comme il le raconte, et par après, il s’est rendu à la position militaire, il a été récupéré par les forces de l’ordre qui l’ont accompagné jusque dans sa famille. Gasete est donc arrivé chez lui vers 4 heures de ce mercredi, mais il n’a rien récupéré de ses biens de boutique.

A titre de rappel, l’ancien chef de colline du village 6 dans la même commune de Gihanga reste toujours dans les mains de ses ravisseurs depuis le 9 de ce mois. Banciryanino Sévérin a été kidnappé de la même façon lors d’une attaque qui a été perpétrée dans ce village par des hommes armés qui n’ont pas été identifiés.

Comme rappel, un groupe d’hommes armés non encore identifiés pille, tue et kidnappe des gens en commune Gihanga depuis le début de cette année. Jusqu’aujourd’hui, on a déjà enregistré plus de 30 personnes kidnappées. Les personnes enlevées sont relâchées moyennant des rançons, en termes de millions.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

573 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche



a

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi



a

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain



a

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC



a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye





Les plus populaires
Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève ,(popularité : 13 %)

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 4 %)

Des chiens errants à Bubanza, un danger public,(popularité : 3 %)

Un membre du conseil communal de Ruyigi tuée,(popularité : 3 %)

Cibitoke : Un démobilisé rwandais aux mains des Services National burundais de Renseignement,(popularité : 2 %)

Inde : Des jeunes étudiants burundais en prison sur fond de bagarre ,(popularité : 2 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 2 %)

La sécurité est relativement bonne sur le territoire national,(popularité : 2 %)

Inscription des anciens combattants : une obligation dans tout le pays ,(popularité : 2 %)

Des hommes armés attaque le poste de police à Gihanga,(popularité : 2 %)