Un groupe armé à Nyarusange aux prises avec les forces de sécurité




Par: Isanganiro , jeudi 29 octobre 2015  à 05 : 12 : 32
a

Dans l’attaque menée par un groupe armé non encore identifié dans la communes de Nyarusange, sept insurgés ont été tués par les forces de l’ordre et cinq autres capturés, selon le gouverneur de Gitega Venant Manirambona aujourd’hui à Ryansoro.

Selon le gouverneur, la paix sera bientôt recouvrée. Il précise que le reste du groupe s’est dispersé et que la police est en train de le traquer. Il indique aussi que du matériel militaire a été saisi, notamment un accumulateur électrique pour charger les motorolas ainsi qu’une trousse de secours.

A Nyarusange, quatre jeunes ont été appréhendés et ligotés sur la colline Kabimba. Ils ont été vite embarqués dans un camion militaire qui transportait des policiers.

Effrayés par les combats, Les habitants de Kabimba dit avoir passé la nuit à l’extérieur de leurs maisons.
D’après leurs témoignages, quand ces hommes armés sont arrivés, ils ont directement ouvert le feu, poussant les élèves du collège Gisaka à rentrer précipitamment chez eux comme.

L’administrateur de Nyarusange, Freddy Bukuru, dit qu’il y a eu échanges de tirs pendant une courte durée. Pour ce qui est des 4 jeunes arrêtés sans d’armes mais tous ressortissants de la Commune Mugamba, l’administrateur renvoie au porte-parole de la police pour les détails.

Un autre endroit qui a été attaqué est la colline Muyange où se trouve une antenne de la compagnie de télécommunication Lumitel dont les installations ont été démolies comme le témoignent les habitants de cette colline. Des affrontements ont également été signalés vers 11h 30 sur les collines Musenyi et Nyakarombo de la commune Ryansoro où s’était replié le groupe armé.

Le gouverneur de Gitega et l’administrateur de Nyarusange appellent la population à rester calme, à vaquer et à ses activités sans se laisser distraire par cette bande de "malfaiteurs".




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

756 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 92 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 11 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 7 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 6 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 6 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 5 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 5 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 5 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 4 %)

Musaga : la tension monte !,(popularité : 4 %)