Marché Cotebu : Des stands inoccupés défoncés


Construit non loin du marché dit chez Sion sur le boulevard de l’OUA, près de l’Afri-textile, ce marché situé dans la zone Ngagara en commune Ntahangwa est partiellement occupé.



Par: Isanganiro , jeudi 29 octobre 2015  à 05 : 34 : 21
a

Comme nous l’avons constaté ce mercredi, de nombreux espaces de ce marché restent inoccupés .Dans d’autres stands, les marchandises sont entreposés mais ils restent fermés. Des sources sur place indiquent que la plupart des propriétaires de ces installations ont d’autres stands au centre-ville de Bujumbura ou au marché de chez Sion.

Se rendant compte que le marché dit de Cotebu ne fonctionnait pas normalement, le maire de la ville de Bujumbura Freddy Mbonimpa avait fixé un délai pour que tous les installes soient occupées. Un délai qui expire ce mercredi. Ce qui a poussé les services de gestion de ce marché à défoncer les cadenas de stands inoccupés. En l’absence des propriétaires. Nous n’avons pas pu nous entretenir avec le commissaire de ce marché qui est en congé, comme nous l’avons appris. Son suppléant ne nous a pas reçus arguant qu’il n’est pas au courant des places inoccupées au marché dit de Cotebu.

Le hangar se trouvant à côté de la poissonnerie de ce marché est le plus inoccupé, où nous avons pu dénombrer une dizaine de stands sur une seule rangée.

Des commerçants expliquent qu’ils n’ont pas de clientèle et qu’ils sont tentés de revendre les espaces qui leur ont été attribués. Une commerçante de pagne nous ont signifié qu’elle reste assise à longueur de journée sans recettes.

Les commerçants de ce marché sont les rescapés de l’ancien Marché Central de Bujumbura réduit en cendres le 27 janvier 2013. Certains d’ entre eux préfèrent le commerce ambulant dans d’autres marchés où il y a une forte affluence de clientèle.

Photo : igihe.bi




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

396 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !



a

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction



a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours





Les plus populaires
Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 7 %)

Economie : "Le secteur minier doit être régulé",(popularité : 6 %)

Rumonge/ Problème de conservation du Mukeke suite au délestage électrique,(popularité : 3 %)

L’Olucome appelle les bailleurs à financer les projets de développement plutôt que les activités de l’Etat,(popularité : 2 %)

La Banque Mondiale approuve 35 millions de dollars pour le Burundi ,(popularité : 2 %)

Burundi : Recul dans le classement en Indice de Développement Humain ,(popularité : 2 %)

L’appui budgétaire pour le Burundi baissera en 2012, prédit le FMI,(popularité : 2 %)

L’OAG s’inscrit en faux contre le "deux poids deux mesures" sur l’IPR,(popularité : 2 %)

Kyte Rachel promet que la B.M collaborera avec le Burundi pour le développement durable ,(popularité : 2 %)

Les non dits des micro finances,(popularité : 2 %)