Muyinga/Saisie de friperie par des organes de lutte contre la fraude




Par: Isanganiro , jeudi 29 octobre 2015  à 17 : 44 : 54
a

La brigade anticorruption (BAC) de Muyinga en collaboration avec l’office burundais des recettes(OBR), bureau de Kobero et la police ont saisi jeudi matin à Mukoni, commune et province Muyinga, au cours d’une fouille perquisition, 36 ballots de vêtements supposés être entrés sur le territoire frauduleusement, a-t-on constaté sur place.

Les marchandises étaient dans deux endroits distincts, dans une petite annexe à l’entrée de la maison d’un commerçant nommé Comanzi et à l’arrière-plan de la même maison.

Ce commerçant ne s’est pas présenté sur les lieux lors de la fouille et saisie. Les agents de l’OBR (Office Burundais des Recettes) et la BAC ont dû détruire les cadenas pour pouvoir sortir cette friperie, a-t-on toujours constaté.

Selon un agent de l’unité mobile de l’OBR, bureau de Kobero, le présumé fraudeur a pris fuite après avoir pris connaissance de la présence des éléments de police dans les parages de sa parcelle. Cela constitue une infraction punissable, dit-il.

La marchandise a été acheminée au bureau de la BAC Muyinga dont des sources précisent que des enquêtes vont commencer pour déterminer l’origine de ces vêtements.

« S’il est attesté que c’est de la fraude, la marchandise confisquée sera vendue aux enchères », d’après la même source.

D’après toujours la BAC, c’est la deuxième fois qu’une fouille perquisition soit menée à cet endroit. Il y a un mois, lors d’une réunion animée par le Gouverneur de la province Muyinga, les agents de l’OBR avaient indiqué avoir des difficultés à saisir les marchandises de la contrebande à cause de la complicité de certains agents de l’Etat dans la fraude.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

305 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
‘’Les partenaires prêts à accompagner la CEPGL même sans sommet’’, dixit Herman Tuyaga,(popularité : 4 %)

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 4 %)

Une politique de charroi zéro pour la croissance budgétaire au Burundi ,(popularité : 4 %)

Gitega : Les habitants de Shatanya s’interrogent à quand les travaux de pavage à plus d’une décennie des cotisations,(popularité : 3 %)

Turkish Airline au Burundi bientot,(popularité : 3 %)

Muyinga/Lancement de la campagne de pulvérisation du café,(popularité : 3 %)

Spéculation sur le ciment fabriqué au Burundi ,(popularité : 3 %)

API : Certaines entreprises ont cause un manque à gagner de plus de 90 milliards,(popularité : 3 %)

Les Pays Bas financent la réhabilitation de deux barrages au Burundi,(popularité : 3 %)

Flambée des prix des denrées alimentaires à Gitega,(popularité : 3 %)