Embuscade armée sur la RN3


3 minibus de type hiace qui rentraient sur Bujumbura en provenance de Rumonge sont tombés dans une embuscade à Kabezi le soir de ce mercredi 28 octobre 2015. Des hommes armés ont dépouillé les passagers de tous leurs téléphones portables et argent selon une victime.



Par: Isanganiro , jeudi 29 octobre 2015  à 19 : 02 : 35
a

Dans un virage avec des dos d’âne de tous les côtés, entre le PK16 et le PK17 de la RN3 reliant Bujumbura à Rumonge, des hommes en tenues civiles armés de fusils de type kalachnikov, de gourdins et de machettes ont tendu une embuscade à trois minibus de type hiace qui venaient de Rumonge vers Bujumbura. Selon un passager, c’était vers 19h passées de quelques minutes.

Une autre victime ajoute que ces hommes qui n’ont pas été identifiés ont pris tous les téléphones portables et tout l’argent à toutes les personnes qui se trouvaient à bord de ces véhicules et se sont volatilisés dans la nature.

Aucune perte humaine n’a été enregistrée. Cependant, indique cette victime, un des trois convoyeurs a été tabassé et blessé et marchait avec des béquilles ce jeudi 29 octobre 2015 selon des témoins oculaires.

Certaines des victimes de cette embuscade interrogées affirment qu’elles n’ont pas averti les forces de l’ordre pour le renforcement de la sécurité dans cette localité. Pour eux, plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer les actes de violences commis au Burundi ces derniers jours. Mais, la situation ne fait que s’empirer. Mais, des départs vers Bujumbura au-delà de 15h étaient rares au parking de Rumonge ce jeudi 29 octobre 2015.

Interrogé à propos, l’OPC1 Donatien Manirakiza, Commissaire provincial de police à Rumonge, répond qu’il n’était pas au courant de cette situation. Il rassure cependant qu’il veille sur la sécurité de sa zone d’intervention.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

834 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 77 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 10 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 9 %)

Bujumbura secoué par des grenades ce matin, un mort et une trentaine de blessés,(popularité : 4 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 4 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

"INKARABWE", une menace à Bubanza,(popularité : 4 %)

Les USA alertent contre les menaces terroristes et attaques criminels au Burundi ,(popularité : 3 %)

Des policiers burundais attendus en Centrafrique ,(popularité : 3 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 3 %)