CNPK : beaucoup de patients et de rechutes enregistrés ces derniers mois


En ce jour de la célébration de la journée internationale dédié aux malades mentaux, le Centre Neuro- Psychiatrique de Kamenge, CNPK, enregistre ces derniers mois beaucoup de nouveaux malades et des cas de rechutes élevés.



Par: Isanganiro , vendredi 30 octobre 2015  à 19 : 06 : 15
a

« Nous enregistrons beaucoup de rechutes et de nouveaux cas de personnes qui souffrent des troubles mentaux », indique le directeur du CNPK, Frère Hyppolite MANIRAKIZA.

Il souligne que le gouvernement devrait faire un effort pour augmenter les subventions octroyées à ce centre pour qu’il puisse continuer à fonctionner.

Frère Hyppolite MANIRAKIZA souligne aussi que parmi les besoins d’urgences pour l’amélioration des conditions de travail au sein de ce Centre figurent l’augmentation de l’effectif du personnel soignant et des spécialistes en santé mentale. Il salut en passant la création du département de santé mentale au sein de l’INSP.

Pour lui, l’intégration des soins mentaux au sein d’autres structures sanitaires pour essayer de réduire les effectifs des patients pourraient constituer un avantage.

« Les soins des malades mentaux exigent beaucoup d’argent, l’introduction d’une carte d’assurance maladie dans ce secteur pourrait contribuer à alléger les charges des familles des patients », estime Frère Manirakiza.

Il appelle le ministère de la santé public à organiser des séances de sensibilisation sur les maladies mentales et leurs moyens de prévention.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

249 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent



a

Education : Cinq finalistes d’ITAB Karusi sous les verrous depuis le 10 Aout





Les plus populaires
Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 56 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 38 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 22 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 16 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 13 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 9 %)

SOS : Plus de 40 millions à payer à l’hôpital pour libérer un enfant victime d’un incendie,(popularité : 6 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 6 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 4 %)

Grève : Pourtant ces sections sont utiles ,(popularité : 3 %)