Le Sénat Burundais réagit à l’incident diplomatique


Le Secrétaire Général de la Communauté Est Africaine n’a pas été reçu par le Président du Sénat dans l’audience que ce dernier avait accordé au ministre Ougandais de la défense, ce mercredi. Le Président du Sénat a précisé que le Secrétaire Général de l’EAC n’était pas sur la liste de la délégation à accueillir.



Par: Isanganiro , vendredi 30 octobre 2015  à 19 : 08 : 24
a

‘’Le Secrétaire General de la CEA a voulu s’introduire par la force dans la salle d’audience’’, lit-on dans la lettre que le Président du Sénat a adressé au ministre des relations extérieurs et de la Coopération internationale. L’Honorable Réverien Ndikuriyo qualifie cette attitude d’incident diplomatique.

Le Président du Senat allait recevoir, à ce moment, le ministre Ougandais de la défense Crispus Kiyonga dans le cadre de la relance du dialogue inter burundais. Le même document émanant du Senat précise que Richard Sezibera a été empêché d’accéder à cette audience « avec toute la courtoisie liée à son titre de Secrétaire General de l’EAC ».

Le Président du Sénat demande au ministre de relations extérieures d’adresser au Président en exercice de l’EAC « une note diplomatique de protestation contre la violation des usages diplomatiques suivis au Burundi ».

Réverien Ndikuriyo souhaite qu’un tel incident ne se reproduise plus, car précise toujours la correspondance, « risque de nuire aux bonnes relations d’amitié et de coopération entretenus avec les partenaires traditionnels du Burundi ».




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

637 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Tropicana news   ce  samedi 31 octobre 2015   à 12 : 59 : 45

Agression de richard Sezibera : les conséquences pour le Burundi. http://goo.gl/2OGLts



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

Transfert temporaire du siège de la CIRGL,(popularité : 3 %)

Lucien Rukevya : Le SNR ne travaille pas tambour battant,(popularité : 3 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 2 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 2 %)

L’ADC-Ikibiri : n’a pas d’ « espoir en la nouvelle équipe » du parti CNDDFDD,(popularité : 2 %)

Pierre Ngendandumwe était patriote ,(popularité : 2 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 2 %)

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 2 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 2 %)