Des projets de développement pour la province Bururi


Les finances des communes de la province Bururi sont au rouge au début de cette 3ème législature. Le gouverneur de cette province affirme que cette dernière dispose des potentialités à exploiter pour redresser la situation.



Par: Isanganiro , lundi 2 novembre 2015  à 05 : 28 : 17
a

Christian Nkurunziza, gouverneur de Bururi, mise d’abord sur les conditions écologiques favorables. En effet, selon le numéro 1 de la province Bururi, celle-ci s’étend sur trois régions traditionnelles : le Bututsi, le Mugamba et les Mirwa. Ces régions offrent des potentialités variées favorables à l’agriculture. Ce secteur pourra être exploité pour améliorer le rendement agricole et partant des entrées du côté des finances communales.

Ainsi, la commune Mugamba pourra développer la culture de pommes de terre à côté du thé. Matana et Songa se spécialiseront dans la production du lait.

Les marais qui sont nombreux dans cette province seront rationnellement exploités. Le gouverneur de Bururi dit que les marais passent habituellement 5 mois à servir de pâturages. Cette situation devra changer pour produire notamment des légumes durant presque toute l’année comme cela se fait à Bugarama dans la province de Muramvya.

Des eaux thermales de Muyange et de Muhweza seront aménagées et vont générer des entrées dans les caisses communales.

Des courbes de niveau et des haies antiérosives doivent être réaménagées ainsi que les pistes. Christian Nkurunziza dit que le jumelage des communes de Bururi avec celles de l’Italie ou de la Chine déjà enclenché doublé du nombre important d’intellectuels de cette province contribueront dans ce pari.

Alors que pas mal de gens pensent que les finances de la province Bururi dépendaient de la commune Rumonge et que Bururi va souffrir de la création de Rumonge, le gouverneur de Bururi dit plutôt le contraire.

« La ville de Rumonge dépend plutôt de Mugamba, de Matana, de Songa, de Bururi et de Vyanda notamment dans sa consommation en lait, en pomme de terre, en bananes et mêmes en pâtes de manioc », souligne-t-il, ajoutant que la création de la nouvelle province de Rumonge n’aura donc aucune entrave au développement de la province Bururi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

406 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
Le Burundi prie ses partenaires d’ouvrir le porte-monnaie, des conditions évoquées ,(popularité : 4 %)

L’appui budgétaire pour le Burundi baissera en 2012, prédit le FMI,(popularité : 4 %)

Extension de la palmeraie dans les zones potentiellement palmicoles du Burundi, l’OHP satisfait du pas franchi,(popularité : 3 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 3 %)

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 2 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 2 %)

Le Burundi pourrait importer de l’internet de la Tanzanie ,(popularité : 2 %)

Vers la renaissance de la SOSUMO,(popularité : 2 %)

Les experts se penchent sur la vie économique de l’EAC au Burundi avant l’Union Monétaire ,(popularité : 2 %)

Révision Budgétaire : le rôle des deux chambres du parlement se cherche encore ,(popularité : 2 %)