Dimanche sanglant à Bujumbura


La Toussaint aura été célébrée dans le deuil à Bujumbura. Ce lundi, des corps sans vie ont été retrouvés dans différentes localités de la mairie. Le Cabaret appelé ‘’ Whatsapp’’ situé dans la Zone Bwiza a été attaqué à la grenade.



Par: Isanganiro , lundi 2 novembre 2015  à 11 : 46 : 50
a

Deux corps sans vie ont été retrouvés dans différents endroits de la mairie de Bujumbura dans la matinée de ce lundi. L’un est celui d’une jeune femme en habits de sortie dans le quartier Gikungu de la zone Gihosha en Commune de Ntahangwa, non loin de l’Eglise Catholique Mont Sion. Les habitants de la localité affirment qu’elle a été tuée ailleurs avant d’être jetée dans le coin. Ce matin, elle portait encore des boucles d’oreilles et une chaînette en or. L’autre est celui d’un jeune homme gisant devant les bureaux de la Zone Musaga. Selon les témoignages sur place, ce corps aurait été tué à la 3e avenue de la même Zone.

Ce dimanche soir aux environs de 18 heures, le bar appelé ‘’Whatsapp’’ situé à la 6eme avenue de la Zone Bwiza a été attaqué. Trois grenades y ont été lancées en direction des clients. Selon le porte-parole de la Police, 5 personnes ont été blessées, dont 2 grièvement.

Toujours ce dimanche soir aux environs de 20 heures, une grenade a été lancée à Nyakabiga, non loin de SOS village d’enfants à la première avenue. Les circonstances ne sont pas encore connues ; mais d’après les sources sur place, 3 passants ont été blessés.

Samedi, dernier la police anti-émeute avait ouvert le feu sur un bus de marque Coaster de retour d’un enterrement à Mpanda, au niveau de Buringa. Le porte- parole avait fait état d’une personne tuée alors que d’autres sources parlent d’un bilan beaucoup plus lourd, de plus de 10 personnes tuées.

D’après Pierre Nkurikiye, informée de la présence d’armes à feu à bord de ce bus, la police l’a intercepté pour une fouille. "L’un des passagers aurait tenté de dégoupiller une grenade et de la lancer contre les policiers qui se sont défendus", a-t-il indiqué, soulignant que la police avait tiré en légitime défense.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

595 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message