En tournée dans les communes de Bujumbura, Sindimwo relaie l’ultimatum de Nkurunziza


Le Premier Vice-Président de la République effectue des descentes dans les trois communes de la Mairie de Bujumbura depuis ce mardi. Dans des réunions de sécurité avec les administratifs à la base, Gaston Sindimwo, renforcé de 5 ministres, redit le message du président de la République.



Par: Isanganiro , mercredi 4 novembre 2015  à 10 : 35 : 17
a

Encadré des responsables de la sécurité Publique, de la Défense, de l’intérieur, de la Justice et de la communication, le Premier Vice-Président rappelle à l’endroit des administratifs de la Mairie de Bujumbura l’imminence des actions musclées annoncées lundi dernier par le Chef de l’Etat contre les détenteurs illégaux d’armes à feu. Il l’a réitéré ce matin en commune Muha comme il l’avait fait hier

Gaston Sindimwo avertit que tous les moyens légaux pour désarmer les civils seront utilisés, après le délai de grâce de 5 jours accordé à ceux-là qui n’auront pas remis les armes après le premier deadline de 30 jours accordé aux détenteurs d’armes à feu.

Comme mardi à Ntahangwa, Sindimwo le numéro 2 de l’Exécutif burundais a exhorté l’Administration à veiller aux mouvements des visiteurs par l’usage des cahiers des ménages. Il a répété que ceux qui remettront volontairement et à temps les armes ne seront pas poursuivis et que des enseignements au patriotisme sont prévus pour ces derniers.

Le Premier Vice-Président de la République a félicité la Police nationale pour sa retenue face aux provocations diverses.

Il a enfin appelé aux jeunes d’abandonner la violence armée.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

459 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 100 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 18 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 5 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 4 %)

Bubanza, un écolier tué par une grenade dans les enceintes de l’école ,(popularité : 4 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 3 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 3 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)