Burundi : L’UA et Washington condamnent la violence et les discours dits « incendiaires »


L’enchainement des discours des hautes autorités du pays sur la gestion musclée de la crise et la recrudescence de la violence à Bujumbura inquiètent la communauté internationale. L’Union Africaine et les Etats-Unis sonnent la sonnette d’alarme.



Par: Isanganiro , vendredi 6 novembre 2015  à 11 : 01 : 02
a

Dans un communiqué de presse du 04 novembre 2015, Nkosazana Dlamini-Zuma note la poursuite des actes de violence et la multiplication des déclarations aux conséquences dévastatrices pour le pays et l’ensemble de la région. Elle condamne des actes de violence, des violations des droits de l’homme et des déclarations qui se multiplient ces derniers jours.

La présidente de l’UA rappelle aux acteurs concernés que le Conseil de paix et de sécurité de l’UA a décidé, lors de sa 551ème réunion tenue le 17 octobre 2015, d’imposer des sanctions ciblées à tous les acteurs burundais dont les actions et les propos contribuent à la persistance de la violence et entravent la recherche d’une solution.

« Seul un dialogue inclusif regroupant l’ensemble des acteurs burundais pourra permettre au Burundi de surmonter les grandes difficultés actuelles et de prévenir une évolution qui remettre totalement en cause les acquis grâce à l’Accord d’Arusha pour la paix et la réconciliation », souligne Nkosazana Dlamini-Zuma qui soutient la médiation conduite par le président ougandais.

La multiplication de la violence et des déclarations de nature à enflammer le pays inquiètent également les Etats-Unis. S’exprimant ce jeudi à l’antenne de nos confrères de la RFI, l’Envoyé Spécial des Etats-Unis pour les Grands Lacs s’est dit préoccupé par l’ultimatum de cinq jours du Président de la République et particulièrement par les propos « incendiaires » du président du sénat qui aurait dit de « pulvériser » et que certaines personnes ne sont bonnes qu’à mourir. Tom Perriello condamne ces propos.

L’Envoyé Spécial des Etats-Unis pour les Grands Lacs condamne également l’action de certaines gens de l’opposition qui attendent la tombé de la nuit pour lancer des grenades à des forces de police.

« Tous ces actes interpellent non seulement les Etats-Unis mais aussi l’UA et l’ONU », a souligné Tom Perriello.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

313 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa



a

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge



a

Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées



a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG





Les plus populaires
Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre,(popularité : 91 %)

Le Burundi gagne un palais présidentiel ,(popularité : 56 %)

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL,(popularité : 54 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 18 %)

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 12 %)

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge ,(popularité : 9 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 8 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 6 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 6 %)

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques,(popularité : 6 %)