BUBANZA/ Le ménage d’un militaire attaqué en commune Mpanda


Le ménage d’un militaire de la Force de Défense Nationale a été attaqué au cours de cette nuit sur la colline Gicuba en commune Mpanda de la province Bubanza. Des hommes armés qui n’ont pas été identifiés ont lancé trois grenades dans ce ménage à vingt-trois heures, blessant très grièvement un enfant et endommageant un véhicule qui était gare à côté de la maison.



Par: Isanganiro , samedi 7 novembre 2015  à 18 : 53 : 19
a

C’était à vingt-trois heures au cours de cette nuit de vendredi à samedi que des détonnassions de grenades ont commencé à se faire entendre à Gicuba en zone Butanuka, c’est tout près du centre de Musenyi en commune Mpanda. C’est trois grenades qui ont été larguées, l’une après l’autre, ce qui a provoqué une peur panique , non seulement dans la famille attaquée mais aussi chez les habitants de toute la colline de Gicuba qui n’ont pas dormi durant tout la nuit.

« Je pensais que toute la colline était attaquée, trois détonassions de grenades, c’est trop !!! J’ai crié au secours pour alerter les policiers, mais malheureusement, ils sont arrivés sur les lieux trop tard, après le départ des assaillants », raconte Nahayo, voisin de la famille attaquée.

Selon les voisins de la famille, un enfant qui été grièvement blessé par des éclats de grenades est pour le moment sous des soins médicaux intensifs. Le véhicule qui était garé à côté de la maison a été très endommagé selon les mêmes sources. Elles disent que les dégâts auraient été énormes si les membres de la famille étaient encore dehors, mais ils étaient déjà entrés dans la maison et l’enfant qui a été blessé trainait dehors en bavardant avec le domestique. Le chef de ménage, un militaire de première classe du nom de Bucumi n’était pas à la maison, il était au service, sur une position dans le pays selon toujours les voisins des victimes.

Après avoir commis le forfait, les agresseurs se sont volatilisés dans l’obscurité, on ne sait de quelle direction puisque personne n’a osé sortir de la maison avant l’arrivée des policiers.

Par ailleurs, les administratifs à la base au village III de la commune Gihanga ont attrapé au cours de cette même nuit un homme qu’ils ont suspecté et qui fut apparemment un militaire selon le chef de colline au village III.

« Je l’ai longuement observé, et j’ai vu sur son corps des traces qui m’ont fait penser qu’il serait un ancien militaire ou un ancien combattant, raison pour laquelle j’ai conseillé à mes collègues élus de conduire le suspect à la police et nous l’avons fait même s’il faisait tout noir », précise-t-il.

Cet homme se faisait muet mais ce serait une manœuvre pour éviter d’être interroge selon toujours le chef de colline qui ajoute que ce suspect, dans un langage des muets, a demandé de quoi manger. Après avoir mangé, il a été conduit au cachot de police judiciaire à Gihanga aux environs de 23 heures. Ceux qui ont reconnu ce détenu indique qu’il serait originaire de la commune Murwi en province Cibitoke et qu’il y a quelques temps qu’il n’a pas apparu dans cette localité.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

696 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé





Les plus populaires
Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants ,(popularité : 11 %)

Burundi : Une amande difficile à qualifier,(popularité : 6 %)

Cinq Radios se coalisent contre l’insécurité galopante au Burundi,(popularité : 5 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 5 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 5 %)

Burambi : De violents combats,(popularité : 5 %)

La sécurité manque au Burundi : Le pouvoir interpellé,(popularité : 5 %)

Sinunguruza demande aux corps de sécurité de doubler de vigilance aux Al Shebab ,(popularité : 5 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 5 %)

Des soldats burundais finalement « constatés » à l’est de la RDC,(popularité : 5 %)