Rumonge : Flambée des prix des denrées alimentaires


Un kilogramme des principales denrées alimentaires a été revu à la hausse de l’ordre de 100 à 300fbu ces derniers jours. Les commerçants évoquent des taxes élevées de l’OBR, ce que nie cet office.



Par: Isanganiro , lundi 9 novembre 2015  à 11 : 42 : 22
a

Au marché central de Rumonge, les commerçants ont revu à la hausse le prix du kilo de plusieurs produits alimentaires de base. Le haricot, le maïs, le riz, le blé, le sorgho, la colocase et l’éleusine ont vu leurs prix au kilo augmenter entre 100fbu et 300fbu ces derniers jours.

Les consommateurs se lamentent. De leur côté, les vendeurs expliquent que les taxes élevées pratiquées par l’Office Burundais des Recettes sur l’importation notamment des grains de maïs et du riz doublées de la régression des stocks burundais sont à l’origine des flambées des prix en cette période.

Une commerçante explique que l’essentiel du haricot consommé actuellement sur le marché de Rumonge provient des stocks de Ngozi. Le prix du transport qui varie selon la praticabilité de la Route Nationale 3 reliant Bujumbura à Rumonge doit être récupéré sur la vente, poursuit-elle.

Du côté de l’OBR, on s’en défend. Félix Nkurunziza, Directeur des Opérations Douanières à l’OBR, indique qu’aucune loi en la matière n’a été jusqu’ici modifiée. Si les commerçants cherchent à spéculer, qu’ils n’indexent pas cet office, conclut-il.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

274 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message