Une tombe qui attend les restes d’un Roi depuis plus de trois ans


Construite en Mai 2012 au chef-lieu de la province Muramvya, la tombe du Roi Mwambutsa IV Bangiricenge est encore vide. Les descendants du Roi ne se sont jamais entendus sur le rapatriement de sa dépouille depuis Genève. Un homme qui s’intéresse à la culture burundaise ajoute une autre raison : le nom même du Roi.



Par: Isanganiro , lundi 9 novembre 2015  à 11 : 44 : 35
a

« Mwambutsa » vient du verbe kirundi « kwambuka », pour dire « traverser ».Le Roi devait alors « traverser une rivière ou le pays, avant de quitter le trône ». C’est la version donnée par Helménégilde Hakizimana, un homme qui s’intéresse à la culture burundaise rencontré à Muramvya pour expliquer la raison pour laquelle le roi Mawmbutsa n’ e st pas enterrée au Burundi. Il renseigne qu’aucun des trois premiers rois de la dynastie des Bambutsa n’a été enterré au Burundi.

M. Hakizimana évoque son testament, comme une raison de plus pour que Mwambutsa IV ne soit pas enterré dans son pays « Le Roi avait demandé par écrit qu’il souhaite ne pas être enterré au Burundi, et il a choisi la Suisse. Je pense qu’il faut respecter le testament du Roi », soutient-il. L’homme de culture estime que c’est impossible de rapatrier les restes du Roi, « même si cela devrait être normalement le souhait des burundais ».

Pas de messe catholique en sa mémoire

Même si la dépouille du Roi devait être rapatriée, il n’y aurait pas de messe de requiem en sa mémoire, du moins à l’Eglise catholique. M. Hakizimana explique que Mwambutsa IV avait refusé d’être baptisé. Notre interlocuteur renseigne que ce Roi avait même été reçu par le Pape au Vatican qui lui a demandé d’être baptisé, mais Mwambutsa a carrément refusé. Il cite Mwambutsa IV en ces mots : « Moi, Roi, être baptisé pour me courber devant quelqu’un ? Non ».

Mais curieusement, la tombe qui l’attendait ou qui l’attend encore si le processus de rapatriement de sa dépouille continue porte au-dessus une croix, en plus d’une couronne royale. Helménégilde Hakizimana trouve insignifiante la croix, « à moins qu’elle ait une autresignification ». Par contre et comme l’indique Hakizimana, le Roi avait été musulman et porté le nom de Juma Lupopo. « Jamais un nom chrétien », renchérit-il.

La tombe qui attend le Roi Mwambutsa IV à Muramvya est construite en matériaux durables. Elle se trouve tout près de l’ancien enclos où vivait ledit Roi du temps de son règne, près du lycée dit royal de Muramvya.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

362 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’étoile du Burundi à la coupe de confédération, risque la dernière position du championnat national



a

"Vuga, révélation de mes talents ", témoigne Vestine



a

Championnat national : la FFB à la chasse aux documents manquants



a

Culture : l’élection Miss Burundi 2018 reportée sine die



a

Liliane Nshimirimana rejoint le bureau exécutif de l’AIPSA



a

Miss Burundi : la couronne à quel prix ?



a

PSG - REAL : Une finale avant la lettre



a

Football : L’importance de l’éducation des jeunes joueurs



a

Victoires prévisibles d’Olympique Stars et Lydia Lydic, rassurent les entraineurs



a

Journée internationale du sport féminin inconnue au Burundi





Les plus populaires
L’étoile du Burundi à la coupe de confédération, risque la dernière position du championnat national ,(popularité : 9 %)

Sat B et Big Fizzo se réconcilient dans une chanson commune ,(popularité : 3 %)

Tennis : ITF PRO CIRCUIT MEN’S FUTURES 2011 à l’entente sportive de Bujumbura,(popularité : 3 %)

19 joueurs retenus pour la CECAFA Challenge Cup,(popularité : 2 %)

Après N. John, Mkombozi aussi sous menace ,(popularité : 2 %)

Football : L’importance de l’éducation des jeunes joueurs,(popularité : 2 %)

Vestine, 6ème lauréat d’ Isanganiro Awards ,(popularité : 2 %)

Liliane Nshimirimana rejoint le bureau exécutif de l’AIPSA,(popularité : 2 %)

Culture : l’élection Miss Burundi 2018 reportée sine die,(popularité : 2 %)

Primus Ligue : Résultats et Classement de la 21è Journée ,(popularité : 2 %)