Actualité thématique

Economie


Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !

En International


Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?

Environnement


Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse

Justice/Droits de l’homme


Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !

Nouvelles de l’EAC


Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi

Politique


Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !

Sécurité


Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface

Société


Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.

Sport et culture


Le Japon renforce les capacités du karaté burundais


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 14 Gitugutu 2018

Débat


Ikiganiro kidasanzwe kw’igandagurwa ry’incungu ya demokarasi Ndadaye Mélchior, 19 Gitugutu 2018

Diaspora


Karadiridimba, 14 Karadiridimba 2018

Economie


Umuyange, 2 Gitugutu 2018

Emissions musicales


Uburundi buraririmba co kuwa 15, Gitugutu 2018

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 11 Gitugutu 2018

Jeunesse


Tweho, 29 Nyakanga 2018

Justice


Nkingira, 12 Gitugutu 2018

Mugona iki ?


Gira ico ushikirije, 12 Gitugutu 2018

Société


Isanganiro ry’imiryango co kuwa 15 Gitugutu 2018


Burundi : Les USA appellent les parties en conflit à s’engager dans le dialogue sans conditions


Après les discours de la semaine dernière des hautes autorités sur les moyens musclés à utiliser pour désarmer des civiles qui disposent des armes, des messages qui ont suscité un tollé de condamnations par la communauté internationale, l’Envoyé spéciale des Etats Unis dans la Région des Grand Lacs, en visite au Burundi, appelle les autorités burundaises à reprendre incessamment le dialogue.



Par: Isanganiro , mardi 10 novembre 2015  à 19 : 52 : 20
a

Dans une conférence de presse, Thomas Perriello a exprimé les préoccupations des Etats-Unis par rapport aux exactions commises par les éléments des forces de sécurité et les éléments de l’opposition ainsi que les propos « incendiaires » tenus par des hautes autorités du pays qui, selon lui, n’encouragent que les divisions et la violence.

Monsieur Perriello dit avoir rencontré, entre autres, le Premier Vice-président, le ministre des relations extérieures et le ministre de la défense auxquels il a adressé le message des Etats-Unis : « Le dialogue inclusif est la seule clé pour rétablir la paix et la stabilité au Burundi ». Les Etats-Unis, tout comme la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est, l’Union Africaine et l’Union Européenne, soutiennent la médiation de Yoweli Museveni, a-t-il indiqué.

Selon Thomas Perriello, l’opposition est, elle, prête à reprendre dialogue, reste la partie gouvernementale.

L’Envoyé Spécial salue l’initiative interne de dialogue. Cependant, il souligne que ce n’est pas ce genre de dialogue qui peut apporter des solutions à la crise burundaise telle qu’elle est aujourd’hui. Thomas Perriello dit que seul le dialogue à l’extérieur du pays, où toutes les parties peuvent se sentir en sécurité, peut produire des résultats.

Thomas Perriello s’inquiète particulièrement de la situation des journalistes burundais des médias indépendants qui sont persécutés. Il donne l’exemple de Blaise Célestin Ndihokubwayo, journaliste de la Radio Isanganiro qui est détenu, depuis vendredi dernier, par le Service National des Renseignement (SNR) et plusieurs autres qui ont été forcés à l’exil. Les Etats-Unis demandent la réouverture immédiates des médias indépendants utiles à la démocratie, et la protection des journalistes burundais, a insisté l’Envoyé Spécial.

Pour une crise qui a déjà produit plus de 200 milles réfugiés et causé beaucoup de morts, on ne peut plus attendre, le dialogue s’impose, a insisté Thomas Perriello.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

222 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées



a

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre



a

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains !



a

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales



a

DH : Le mandat de la commission onusienne d’enquête sur le Burundi s’allonge



a

Les Nations Unies au côté du Burundi



a

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !



a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions





Les plus populaires
Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 17 %)

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul,(popularité : 13 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 8 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 8 %)

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées ,(popularité : 7 %)

L’ADC Ikibiri salut le choix du Président Nkurunziza sur les négociations ,(popularité : 6 %)

DH : Le mandat de la commission onusienne d’enquête sur le Burundi s’allonge,(popularité : 4 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 4 %)

La France condamne les violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 4 %)