Lycée Bururi : La crise continue




Par: Isanganiro , mardi 10 novembre 2015  à 19 : 57 : 02
a

Alors que les enseignements sont au point mort depuis jeudi de la semaine dernière au lycée Bururi, les tentatives de désamorcer la crise de ce lundi 9 novembre 2015 par le Directeur provincial de l’enseignement à Bururi ont échoué. Le ministère de tutelle a été saisi ce mardi 10 novembre 2015.

Le renvoi définitif de 22 élèves du lycée Bururi est à l’origine de cette crise. Alors que le conseil de discipline du lycée Bururi décide de renvoyer définitivement ces élèves dès mardi 3 novembre 2015 pour avoir organisé un mouvement insurrectionnel dimanche précédent au réfectoire, le gouverneur de Bururi décide leur retour mercredi 4 novembre2015.

Le soir de ce même mercredi, ces élèves sortent pour fêter leur retour et créent du désordre à l’école à leur retour. Le lendemain, les enseignants humiliés la veille refusent d’enseigner et sortent même un préavis de grève menaçant d’arrêter le travail si ces 22élèves n’étaient pas renvoyés. Ce même jeudi, Firmin BUCUMI, Directeur Provincial de l’Enseignement à Bururi met sur pied une commission mixte pour vider la question.

Cette commission décide de renvoyer définitivement ces 22 élèves et le DPE Bururi communique la mesure l’après-midi de ce lundi 9 novembre 2015 au drapeau national. Ces 22 élèves rentrent mais restent au chef-lieu de la province Bururi selon certaines sources. La police de Bururi disperse leurs camarades qui étaient descendus dans la rue ce mardi matin pour réclamer leur retour.

Firmin Bucumi dit avoir transmis ce mardi un rapport y relatif au ministère de l’éducation afin de prendre une mesure définitive. Le gouverneur de Bururi accusé par les autorités scolaires de sa province de monter ces élèves contre le personnel enseignant était injoignable quand on a cherché à ce qu’il s’exprime. C’est après qu’on apprendra qu’il était en réunion à Makamba.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

303 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail





Les plus populaires
La sécurité est relativement bonne sur le territoire national,(popularité : 5 %)

Un crime inédit mais vrai,(popularité : 5 %)

L’armée demande un soutien de la population pour lutter contre l’insécurité,(popularité : 5 %)

Cinquantenaire : Pierre Nkurunziza fait des éloges à l’armée nationale ,(popularité : 5 %)

Rwanda-Burundi : Une réunion de sécurité à Ngozi ,(popularité : 5 %)

L’absence de dos d’ânes sur la route est aussi source d’accident ,(popularité : 5 %)

Rançons sur le lac Tanganyika ,(popularité : 5 %)

Le Burundi pour plus de troupes en Somalie,(popularité : 5 %)

La FDN demande des enquêtes impartiales sur la mort d’un journaliste en Somalie ,(popularité : 5 %)

Un membre du conseil communal de Ruyigi tuée,(popularité : 5 %)