Ruyigi : Les habitants du village de paix de Ngarama réclament des plaques solaires promises




Par: Isanganiro , mercredi 11 novembre 2015  à 11 : 25 : 26
a

Ce village de Ngarama, situé à quelque 2 kilomètres du chef-lieu de la province Ruyigi, du côté gauche en se dirigeant vers Cankuzo, est construit en matériaux semi-durables. Il devrait accueillir 500 ménages, mais abrite actuellement une quarantaine de familles.

Les occupants de ce village disent qu’avant de construire, l’administration leur avait promis différentes infrastructures communautaires. « On disait que dès la fin des travaux de finissage, chaque ménage avec une maison en matériaux semi-durable devrait bénéficier d’une plaque solaire. Et voilà jusqu’à présent, la promesse n’a pas été tenue, » indique Bonaventure Nyandwi rencontré à Ngarama.

Selon lui, cette énergie solaire pourrait diminuer les frais utilisés pour acheter des bougies chaque jour. « Nous devons avoir au moins 500 Fbu pour les lumignons et en plus de cela nous sommes obligés d’aller au chef-lieu de la province pour charger nos téléphones portables. »

Jules Nyambikiye, qui habite le même village partage le même point de vue. « Nos enfants ont des difficultés pour l’étude du soir. Il faut que toutes les maisons occupées soient éclairées », soutient-il.

Anatolie Cimpaye, cheftaine du village indique que la question revient toujours lors des rencontres dans les travaux communautaires. « Cela peut nous poser un problème de sécurité », estime-t-elle. Elle souhaite en outre qu’il y ait des infrastructures sociales dans leur village. Elle évoque notamment des écoles, des bornes fontaines, un centre de santé et d’un centre de négoce. Elle demande aux propriétaires des maisons inoccupées à venir les occuper, parce que des malfaiteurs peuvent s’y cacher la nuit pour leur faire du mal.

Le conseiller principal du gouverneur de Ruyigi, Pontien Hatungimana, indique que l’administration provinciale va plaider pour que ce village soit éclairé.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

140 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent





Les plus populaires
Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 32 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 32 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 26 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 10 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 8 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 6 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 6 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 6 %)

Mwaro : La pression démographique, un défi à l’enseignement,(popularité : 5 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 4 %)