Ruyigi : Les habitants du village de paix de Ngarama réclament des plaques solaires promises




Par: Isanganiro , mercredi 11 novembre 2015  à 11 : 25 : 26
a

Ce village de Ngarama, situé à quelque 2 kilomètres du chef-lieu de la province Ruyigi, du côté gauche en se dirigeant vers Cankuzo, est construit en matériaux semi-durables. Il devrait accueillir 500 ménages, mais abrite actuellement une quarantaine de familles.

Les occupants de ce village disent qu’avant de construire, l’administration leur avait promis différentes infrastructures communautaires. « On disait que dès la fin des travaux de finissage, chaque ménage avec une maison en matériaux semi-durable devrait bénéficier d’une plaque solaire. Et voilà jusqu’à présent, la promesse n’a pas été tenue, » indique Bonaventure Nyandwi rencontré à Ngarama.

Selon lui, cette énergie solaire pourrait diminuer les frais utilisés pour acheter des bougies chaque jour. « Nous devons avoir au moins 500 Fbu pour les lumignons et en plus de cela nous sommes obligés d’aller au chef-lieu de la province pour charger nos téléphones portables. »

Jules Nyambikiye, qui habite le même village partage le même point de vue. « Nos enfants ont des difficultés pour l’étude du soir. Il faut que toutes les maisons occupées soient éclairées », soutient-il.

Anatolie Cimpaye, cheftaine du village indique que la question revient toujours lors des rencontres dans les travaux communautaires. « Cela peut nous poser un problème de sécurité », estime-t-elle. Elle souhaite en outre qu’il y ait des infrastructures sociales dans leur village. Elle évoque notamment des écoles, des bornes fontaines, un centre de santé et d’un centre de négoce. Elle demande aux propriétaires des maisons inoccupées à venir les occuper, parce que des malfaiteurs peuvent s’y cacher la nuit pour leur faire du mal.

Le conseiller principal du gouverneur de Ruyigi, Pontien Hatungimana, indique que l’administration provinciale va plaider pour que ce village soit éclairé.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

159 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques





Les plus populaires
Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 24 %)

Le secteur de l’éducation "en ruine" !,(popularité : 6 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 4 %)

Malversations à la RTNB, le Syndicat SYRT dénonce un détournement d’1.5 milliards chaque année,(popularité : 3 %)

Murwi : Un bébé abandonné par ses parents ; l’administration crie au secours !! ,(popularité : 3 %)

La corruption c’est aussi dans nos hôpitaux, constat du 2ème vice Président ,(popularité : 3 %)

Imaginez avoir des petits-enfants qui ne sont pas capables de parler votre langue,(popularité : 3 %)

L’instauration d’une taxe intermediaire de 10% décriée par les groupes sociaux,(popularité : 3 %)

Le Focode élève la voix en faveur des Pasteurs ,(popularité : 3 %)

Le Général Rodrigue Bunyoni n’est plus ,(popularité : 3 %)