Le Lycée Muramvya : Malgré les défis, une lueur d’espoir


Nourrir plus de sept cents élèves n’est pas facile avec les subsides de l’état. Le Lycée Muramvya a dû recourir à d’autres activités pour combler le déficit



Par: Isanganiro , mercredi 11 novembre 2015  à 11 : 47 : 39
a

Le lycée Muramvya nourrit 612 élèves au cours de cette année scolaire 2015-2016. Comme pour la plupart des écoles publiques au Burundi qui reçoivent des subsides du gouvernement, ce lycée en est également bénéficiaire. Mais d’après Bernard Ndayininahaze directeur de cet ex Lycée Royale (voir photo). L’école a eu l’idée de recourir aux activités agricoles. Sur une superficie de 57 hectares, cet établissement scolaire cultive des choux, des carottes et de la pomme de terre pour améliorer la qualité de l’alimentation.

Cette amélioration passe également par l’élevage des vaches et des porcs ; ainsi le fumier est utilisé dans les champs. « De belles bananes font la fierté du lycée », se réjouit le principal du lycée.

Une salle polyvalente a également été construite et est louée pour différentes cérémonies. En son sein, l’établissement dispose en outre d’une salle informatique avec connexion internet et sera bientôt accessible aux demandeurs de connexion. Elle est aujourd’hui fréquentée par les professeurs pour des recherches.

Le directeur du lycée Muramvya affirme que ces diverses sources de financement concourent énormément à l’auto- financement de son établissement.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

223 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 33 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 9 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 2 %)

Campagne de vaccination des poules contre la maladie de Newcastle,(popularité : 2 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 2 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 2 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 2 %)

La COSYBU plaide pour une harmonisation salariale juste ,(popularité : 2 %)