Le Lycée Muramvya : Malgré les défis, une lueur d’espoir


Nourrir plus de sept cents élèves n’est pas facile avec les subsides de l’état. Le Lycée Muramvya a dû recourir à d’autres activités pour combler le déficit



Par: Isanganiro , mercredi 11 novembre 2015  à 11 : 47 : 39
a

Le lycée Muramvya nourrit 612 élèves au cours de cette année scolaire 2015-2016. Comme pour la plupart des écoles publiques au Burundi qui reçoivent des subsides du gouvernement, ce lycée en est également bénéficiaire. Mais d’après Bernard Ndayininahaze directeur de cet ex Lycée Royale (voir photo). L’école a eu l’idée de recourir aux activités agricoles. Sur une superficie de 57 hectares, cet établissement scolaire cultive des choux, des carottes et de la pomme de terre pour améliorer la qualité de l’alimentation.

Cette amélioration passe également par l’élevage des vaches et des porcs ; ainsi le fumier est utilisé dans les champs. « De belles bananes font la fierté du lycée », se réjouit le principal du lycée.

Une salle polyvalente a également été construite et est louée pour différentes cérémonies. En son sein, l’établissement dispose en outre d’une salle informatique avec connexion internet et sera bientôt accessible aux demandeurs de connexion. Elle est aujourd’hui fréquentée par les professeurs pour des recherches.

Le directeur du lycée Muramvya affirme que ces diverses sources de financement concourent énormément à l’auto- financement de son établissement.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

230 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 7 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 3 %)

Bujumbura : La liste des Bashingantahe s’allonge,(popularité : 3 %)

UB : Peut -être vers la fin de la crise au sein des enseignants ,(popularité : 2 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 2 %)

Vers une prise illégale d’intérêt ,(popularité : 2 %)

La société civile et la mairie de Bujumbura à couteau tiré ,(popularité : 2 %)

Suspension de la grève des enseignants ,(popularité : 2 %)

Les droits des civiles au sein de la police bafoués ? ,(popularité : 2 %)