Le Lycée Muramvya : Malgré les défis, une lueur d’espoir


Nourrir plus de sept cents élèves n’est pas facile avec les subsides de l’état. Le Lycée Muramvya a dû recourir à d’autres activités pour combler le déficit



Par: Isanganiro , mercredi 11 novembre 2015  à 11 : 47 : 39
a

Le lycée Muramvya nourrit 612 élèves au cours de cette année scolaire 2015-2016. Comme pour la plupart des écoles publiques au Burundi qui reçoivent des subsides du gouvernement, ce lycée en est également bénéficiaire. Mais d’après Bernard Ndayininahaze directeur de cet ex Lycée Royale (voir photo). L’école a eu l’idée de recourir aux activités agricoles. Sur une superficie de 57 hectares, cet établissement scolaire cultive des choux, des carottes et de la pomme de terre pour améliorer la qualité de l’alimentation.

Cette amélioration passe également par l’élevage des vaches et des porcs ; ainsi le fumier est utilisé dans les champs. « De belles bananes font la fierté du lycée », se réjouit le principal du lycée.

Une salle polyvalente a également été construite et est louée pour différentes cérémonies. En son sein, l’établissement dispose en outre d’une salle informatique avec connexion internet et sera bientôt accessible aux demandeurs de connexion. Elle est aujourd’hui fréquentée par les professeurs pour des recherches.

Le directeur du lycée Muramvya affirme que ces diverses sources de financement concourent énormément à l’auto- financement de son établissement.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

247 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 14 %)

Echec d’un projet d’élevage de poules suite aux fêtes de fin d’année,(popularité : 14 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 13 %)

Muyinga : Des activités visant la fidélisation des démobilisés du CNDD-FDD en cours ,(popularité : 12 %)

Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba,(popularité : 12 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 12 %)

Célébration de la libération de Bob Rugurika à Bujumbura,(popularité : 12 %)

Rumonge : Les personnes vivant avec le VIH/SIDA en difficultés,(popularité : 12 %)

Infirmiers sans Frontières va bientôt traire le soja,(popularité : 11 %)

La Télévision Nationale : Des fortes pluies ont endommage son émetteur ,(popularité : 11 %)