Ecole fondamentale en commune Muramvya : problèmes de manuels


Les écoles publiques de la commune Muramvya ayant les 9ème fondamentales font face à un manque de livres à tel enseigne que 14 élèves se partagent un livre dans chaque matière. Malgré ce manque, le directeur communal de l’enseignement souligne que des réunions avec les parents ont été tenues dans le but d’imprimer les matières reçues sur flash disque.



Par: Isanganiro , jeudi 12 novembre 2015  à 15 : 56 : 20
a

Les écoles publiques de la commune Muramvya connaissent un problème de livres comme tout autre établissement scolaire public. Sur 24 écoles avec la neuvième année que compte la commune de Muramya, onze écoles sont annexées au secondaire alors que treize sont rattachées au primaire comme l’indique Ntakarutimana Ezéchiel, directeur communal de l’enseignement de cette commune.

Selon toujours cette autorité, la matière que le ministère de l’enseignement a distribué sur les flashes disque ne suffit pas pour pallier aux défis des manuels. Ayant vu que 27 livres ne pouvaient en aucun cas suffire, les écoles ont dû se convenir avec les parents des élèves sur une certaine contribution, une idée qui a été acceptée par ces parents.

A titre d’exemple, le lycée Muramvya a acheté une photocopieuse en vue de multiplier 3 livres pour enseignant et les exemplaires pour élèves et ce, à l’approche des examens du premier trimestre. Les livres pour professeurs et les exemplaires pour élèves. A ce lycée, il y a deux classes de 9è fondamentale avec 42 élèves dans chaque classe, donc un livre pour 14.

A la fin Octobre 2015, la direction communale a reçu 179 livres dans chaque branche. Ce lot a par la suite été partagé entre 2109 élèves des 9èmes de toute la commune, précise encore le D.C.E. Dans l’objectif de remédier aux problèmes d’enseignant et de livres, un système de réseau a déjà été mis en place pour coopérer. Ce réseau servira à des compétitions étant donné que les 9 èmes doivent faire un examen.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

136 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo





Les plus populaires
Le secteur de l’éducation "en ruine" !,(popularité : 100 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 7 %)

La révision des textes de loi régissant la CNTB d’ici peu,(popularité : 6 %)

Santé : Le choléra déclaré au sud de la capitale Bujumbura ,(popularité : 6 %)

Muyinga/Célébration de la journée internationale des personnes vivant avec handicap journée,(popularité : 6 %)

La CRB demande une loi pour protéger son emblème ,(popularité : 6 %)

Le trafic des êtres humains reste d’actualité au Burundi,(popularité : 6 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 6 %)

Rumonge : L’opposition contre la politisation des écoles,(popularité : 6 %)

La sexualité reste un sujet tabou au Burundi. Alors ?,(popularité : 6 %)